Accueil » Une partie du moteur de l’A380 d’Air France retrouvée sous 4 m de glace

Une partie du moteur de l’A380 d’Air France retrouvée sous 4 m de glace

C'est un élément de titane de 150 kg mesurant environ 1 m3 appartenant au moteur de l'A380 d'Air France que les chercheurs danois ont remontés à la surface de la banquise. © GEUS

Contre toute attente, un morceau de titane de 150 kg environ (1 m3) appartenant au moteur de l'A380 d'Air France endommagé en vol le 30 septembre 2017, a été retrouvé enseveli sous environ 4 m de neige et de glace sur la calotte glaciaire du Groenland.

C’est une véritable prouesse technologique qu’a réussie la Commission géologique du Danemark et du Groenland (GEUS). Au cours de la quatrième campagne de recherche sur la calotte glaciaire groenlandaise pour le compte des autorités danoises et françaises chargées des enquêtes de sécurité, elle a en effet exhumé une pièce appartenant au moteur endommagé de l’A380 d’Air France.

AF066 : les débris du moteur de l’A380 d’Air France localisés