Accueil > Aviation Générale > Le prototype du Sun Flyer en cours d’assemblage

Aviation GénéralePublié le 29 décembre 2015

Le prototype du Sun Flyer en cours d’assemblage

La cellule du prototype du Sun Flyer a été assemblée en novembre. La suite avionique est en cours d’intégration et l’avion devrait prochainement rejoindre l’atelier de peinture. Le moteur électrique quant à lui, devrait être monté début 2016.

JPEG - 71.3 ko
Le prototype du Sun Flyer a été assemblé en novembre 2015
© AEAC

La société américaine AEAC (Aero Electric Aircraft Corp.) développe le premier avion tout électrique qui convoite le marché des écoles de pilotage. Equivalent de l’E-Fan, le Sun Flyer est un biplace côte-à-côte dont le démonstrateur technologique avait fait son premier vol en juillet 2014. Basé sur l’Elektra One de l’allemand PC-Aero, l’avion reprend le concept des panneaux solaires disposés sur les ailes.

JPEG - 106.8 ko
Le Sun Flyer, qui vise les écoles de pilotage, devrait avoisiner 200.000 $
© AEAC
  • Lou Ravi

    Le premier ? La première voiture électrique, la "Jamais contente" de Jenatzy passa la première fois au monde les 100 kmh en 1900. Soyons modestes sur le sujet...

    Signaler un abus
    • Daniel DALBY

      Le problème n’est pas le " premier" mais de faire une machine exploitable en école, nous avons en amateur fait voler en 2009 le POUCHELEC et en 2010 au " Bourget vert" la DEMOICHELLEC qui a fait une merveilleuse présentation mais faire voler un biplace capable de faire des tours de piste c’est une autre affaire car les batteries actuelles ne le permettent pas et les panneaux solaires même de 10 m2 ne pourrons fournir plus de 2 kw par heure soit au mieux 1/10 du besoin du moteur.
      Par contre dommage que le Vol à Voile ne s’empare pas de l’électrique car fini les remorqueurs glouton et les treuils qui fatiguent les cellules

      Signaler un abus
    Répondre
  • euroflycars

    Pourquoi parler de problème ? Alors que le Sun Flyer va en résoudre les deux les plus cruxiaux : le bruit et les émissions polluantes !

    Quant à la puissance apportée par les panneaux alaires de cet avion, rappelons d’abord que son prédécesseur allemand monoplace est livré avec un hangar dont le toit est couvert de panneaux photovoltaïques destinés à charger les batteries et qu’il se contente de 3kW pour voler à 125km/h pendant trois heures – excusez du peu, cher Daniel DALBY !

    La dizaine de mêtres carrés de panneaux du Sun Flyer biplace devraient donc pouvoir lui fournir largement de quoi couvrir la moitié du besoin de puissance pour voler à la même vitesse – et non pas le dixième, comme le prétend le même DD.

    Signaler un abus
    Répondre
  • jcdusseau@gmail.com

    Euroflycars, Si seulement ce que vous disiez était vrai...

    Signaler un abus
    • Daniel DALBY

      Je suis simplement peut être plus réaliste car nous avons donné, mais je serais très heureux que ce projet permette de faire de nombreux tours de piste sans bruit ( ce n’est pas le cas de tous les aéronefs électriques) car le bruit ne vient pas du moteur thermique mais de l’hélice

      Signaler un abus
    Répondre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Haut