Accueil » Embraer dévoile le programme d’avions d’affaires Praetor

Embraer dévoile le programme d’avions d’affaires Praetor

A l’avant-veille de l’ouverture du salon NBAA d’Orlando (16-18 octobre 2018), Embraer a présenté deux nouveaux modèles d’avions d’affaires, les Prateor 500 et 600 dérivés directement des Legacy 450 et 500. Avec ces deux bijoux de technologie, le constructeur aéronautique brésilien veut reprendre la main sur les segments de marché « Midsize » et « Super Midsize ».

15.10.2018

Embraer affiche un profit (EBIT) de 45,4 M$ au troisième trimestre 2018, contre 55,4 M$ un an plus tôt. © Embraer

Dans la Rome antique, le Préteur (« Praetor ») avait rang de sénateur, précise Wikipédia. D’ici quelques temps, l’encyclopédie ajoutera peut-être que c’est aussi le nom de baptême choisi par le constructeur aéronautique brésilien Embraer pour deux de ses modèles d’avions d’affaires. Le 14 octobre 2018, à Orlando, Embraer a, en effet, présenté les Praetor 500 et Praetor 600. A 48 heures de l’ouverture du salon annuel NBAA de l’aviation d’affaires, il a frappé un grand coup.

Praetor 500 et 600, des Legacy 450 et 500 musclés

L’effet de surprise a été total, d’autant que ces deux nouveaux avions ont déjà effectué leur premier vol. Le Praetor 600 a volé pour la première fois le 31 mars 2018 à Gaviao Pexioto (Brésil), et le Praetor 500, le 13 septembre 2018, également sur l’aéroport d’Embraer. Au total, quatre appareils sont impliqués dans le programme d’essais : 2 prototypes et le premier avion de série pour le Praetor 600, et un avion conforme à la série pour le Praetor 500. Les 3 Praetor 600 totalisent 300 heures de vol, et le Praetor 500, 80 heures.

Les Praetor 500 et 600 sont en fait une montée en gamme des Legacy 450 et 500. Ils partagent la même cellule (fuselage et aile). Les différences notoires qui permettront à l’usage de les distinguer au premier coup d’œil sont de nouveaux winglets plus grands (extension de 1,27 m de l’envergure pour une hauteur de 56 cm) et un fuselage plus ventru pour le Praetor 600 du fait de la protection des deux réservoirs ventraux.

Plus de puissance et d’emport carburant

Les principales différences ne se voient pas, mais confèrent aux nouveaux modèles des performances sensiblement supérieures qui leur donnent de nouveaux arguments face à leurs concurrents directs, dans leur créneau respectif. Ils sont équipés d’une nouvelle version du moteur Honeywell HTF7500E qui délivre 7.528 lbs de poussée unitaire contre 7.036 pour le modèle qui équipe les Legacy 450 et 500. Avec une capacité d’emport de carburant supplémentaire, l’autonomie est logiquement accrue.

Ambiance « Bossa nova » pour la cabine des nouveaux Praetor 500 et 600 d’Embraer. © Embraer

Avec 4 passagers et deux pilotes, le Praetor 500 atteint 3.250 NM (soit 6.019 km), contre 2.900 NM pour le Legacy 450. Dans les mêmes conditions, le Praetor 600 qui avec ses deux réservoirs centraux de 2.928 lbs a un emport maximal de 15.986 lbs de carburant, franchit 3.900 nm (7.223 km). Sur une base de 8 passagers, les deux modèles prennent l’avantage dans leur créneau respectif : le Praetor 500 (3.200 nm) devance le Cessna Citation Latitude (2.650 NM) et le Praetor 600 (3.800 NM) fait sensiblement mieux que les Gulfstream G280 (3.600 NM) et que le Bombardier Challenger 350 (3.200 NM) la référence des « Super Midsize ». Le Praetor 600 est donné pour relier Londres à New York sans escale.

Entrée en service en 2019

Evidemment, les deux nouveaux modèles, qui comme les Legacy 450 et 500 sont équipés de commandes de vol électriques, bénéficient des dernières innovations tant au niveau du cockpit qu’en cabine. Les Praetor sont dotés de la suite avionique Proline Fusion de Rockwell Collins (4 écrans de 15,1 pouces) et des systèmes de vision optimisée (EVS, EVS vidéo, IRS et SVGS). La cabine quant à elle (pression cabine en croisière équivalente à 5.800 ft ou 1.770 m) bénéficie d’une connectivité totale.

Suite avionique Proline Fusion de Rockwell Collins, affichage tête haute (HUD), système de vision optimisée (EVS, SVGS)… les Praetor 500 et 600 intègrent toutes les dernières innovations. © Embraer

Les Praetor 500 et 600, dont le prix catalogue est respectivement de 16,995 M$ et 20,995 M$, doivent être certifiés et entrer en service au troisième trimestre 2019 pour le premier et au deuxième trimestre 2019 pour le second. Embraer continuera de proposer les Legacy 450 et 500 tant qu’il y aura de la demande. Les quatre modèles seront assemblés sur les mêmes lignes de Sao José dos Campos (Brésil) et de Melbourne (Floride, USA).

Gil Roy

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

  • Marco Tonuci

    Deux avions ratés le Legacy 450 et Legacy 500 qui vont être des avions moins ratés… demandez vous pourquoi après seulement 3 ans depuis la certification obtenue en 2015 Emabraer à du trouver un remède pour essayer de vendre ces deux modèles. Le Legacy 500 est tellement un succès qu’en 2018 un seul appareil a été livré (voir statistiques Gama)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.