Accueil » Embraer dévoile le programme d’avions d’affaires Praetor

Embraer dévoile le programme d’avions d’affaires Praetor

A l’avant-veille de l’ouverture du salon NBAA d’Orlando (16-18 octobre 2018), Embraer a présenté deux nouveaux modèles d’avions d’affaires, les Prateor 500 et 600 dérivés directement des Legacy 450 et 500. Avec ces deux bijoux de technologie, le constructeur aéronautique brésilien veut reprendre la main sur les segments de marché « Midsize » et « Super Midsize ».

15.10.2018

2020 a été l'année de l'entrée en service du Praetor 600, le biréacteur haut de gamme d'Embraer. © Embraer

Dans la Rome antique, le Préteur (« Praetor ») avait rang de sénateur, précise Wikipédia. D’ici quelques temps, l’encyclopédie ajoutera peut-être que c’est aussi le nom de baptême choisi par le constructeur aéronautique brésilien Embraer pour deux de ses modèles d’avions d’affaires. Le 14 octobre 2018, à Orlando, Embraer a, en effet, présenté les Praetor 500 et Praetor 600. A 48 heures de l’ouverture du salon annuel NBAA de l’aviation d’affaires, il a frappé un grand coup.

Praetor 500 et 600, des Legacy...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

  • Marco Tonuci

    Deux avions ratés le Legacy 450 et Legacy 500 qui vont être des avions moins ratés… demandez vous pourquoi après seulement 3 ans depuis la certification obtenue en 2015 Emabraer à du trouver un remède pour essayer de vendre ces deux modèles. Le Legacy 500 est tellement un succès qu’en 2018 un seul appareil a été livré (voir statistiques Gama)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.