Accueil » La DGAC branche le Fablab

La DGAC branche le Fablab

L’évaluation de l’utilisation d’un avion électrique en aéro-club va pouvoir débuter dès septembre prochain à Toussus-le-Noble. La DGAC vient de donner son feu vert à la Fédération française aéronautique.

26.06.2017

Jean-Luc Charron (à droite), président de la FFA, a fait monter à bord de son projet, Patrick Gandil, directeur général de la DGAC. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Jean-Luc Charron et Patrick Gandil assis à bord du biplace électrique Alpha Electro de Pipistrel. Le président de la Fédération française aéronautique en place gauche, le directeur de la Direction générale de l’aviation civile, en place droite. Il ne faut pas y chercher un symbole, encore moins une hiérarchie dans l’équipage.

Le projet de la FFA porté par la volonté de la DGAC

Ces derniers mois, les deux hommes ont piloté ensemble ce projet qui entre désormais dans sa phase expérimentale, même...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

4 commentaires

  • mikeul

    PROJET D’AVION ELECTRIQUE OU HYBRIDE : LA FRANCE AU POINT MORT
    Après l’arrêt du projet E-Fan par Airbus dans un silence médiatique assourdissant ( bravo pour votre site qui reste le plus impartiale) je note que :
    L’ALLEMAGNE développe en interne à travers différents projets :
    avion remorqueur EXTRA/SIEMENS , prototype de véhicule urbain à décollage vertical par AIRBUS Helicoptères Deutschland/SIEMENS , avion de voyage quadriplace à plus long terme pour ne citer que les plus connus….
    L’ONERA nous dit au Bourget avoir un concept validé au niveau soufflerie et modélisation 3D et cdve en attente d’un industriel
    Qu’attends la DGAC et son ministère de tutelle pour lancer un programme?

  • Pilotaillon de première classe

    Il y a parfois mille raisons de ne pas le faire, mais une seule peut justifier de se lancer…
    Quelle désespérance de regarder par le seul prisme des problèmes et des handicaps. Peut-être une partie de notre monde vieillit, ou est-elle gagné par le syndrome du ventre plein.
    Merci Messieurs Charron et Gandil de mettre votre poids dans ce sujet si actuel et stratégique !
    Et bravo aux râleurs, le monde vous dépasse ou êtes-vous descendus une station trop tôt ?
    Avant le monde appartenait à ceux qui se lèvent tôt, aujourd’hui il sourit à ceux qui essaient, qui prennent de la hauteur, non pas en pilotant, mais en observant avec discernement.
    Soyez prudent les râleurs, gardez le bord de la route, une queue infinie d’entrepreneurs et d’optimistes vous dépasse, et vous respecte. Car demain vous pourrez a votre tour accélérer et rejoindre leur rang.

  • rudy

    En lisant votre article, je me dis que monsieur CHARRON, nouveau président de la FFA, est un visionnaire, car je suis sûr que de nombreux futurs adhérents vont se faire connaître aux portes des aéroclubs en FRANCE.
    Tout simplement parce que si l’heure de vol est moins chère, le nombre d’adhérents va augmenter, je pourrai de nouveau me remettre au pilotage, enfin, monsieur CHARRON, je viens par ce commentaire, vous dire tout le respect que j’ai vis à vis de vous, vous qui vous êtes battu pour faire aboutir ce projet.
    Et j’ai une admiration particulière, pour monsieur GANDIL, ce grand monsieur, qui fait tout pour l’aviation de loisir
    Bravo à vous messieurs, j’espère que ce projet fera des étincelles, et que mon aéroclub qui se trouve dans le nord, à MAUBEUGE, aura prochainement un avion pipistrel alpha électro, que j’ai vu au salon du bourget, pour pouvoir reprendre à piloter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.