Accueil » La FFA mise sur la biodiversité pour défendre ses aérodromes

La FFA mise sur la biodiversité pour défendre ses aérodromes

La Fédération Française Aéronautique s’engage pour la biodiversité aux côtés de l’association Aéro Biodiversité. La FFA met dans la corbeille de mariée ses aérodromes en herbe.

24.01.2020

L'association Aéro Biodiversité propose un autre point de vue aux riverains des aéroports. © Aero Biodiversité

Les usagers des aérodromes le savent depuis longtemps. Les aérodromes sont des réserves naturelles insoupçonnées peuplées d’oiseaux souvent rares et de toutes sortes de petits animaux qui trouvent refuge à l’abri de ces dizaines d’hectares grillagés couverts d’herbes et fleurs épargnées par le Glyphosate. Ils en ont conscience, mais ils ne savent pas se servir de cet atout, contrairement aux grands aéroports qui ont décidé d’en faire un argument écologique pour tenter de contrebalancer des critiques dont ils sont l’objet. Le...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

10 commentaires

  • PlasticPlane

    LFLK est un adorable petit aérodrome niché au cœur de la Plastique Vallée d’Oyonnax, cité industrielle également connue pour son club de Rugby. Il héberge des activités vol à voile et moteur. Malheureusement, la plate forme est (trop) belle et convoitée… Nous pouvons aider l’équipe qui l’anime et la défend à l’adresse suivante :
    http://lepoumonvert.fr/soutien.php
    Merci pour eux !

  • Pagnon

    Demander si les habitants de Guyancourt sont mieux maintenant. Certainspoly tocards pretendent que « les aerodromes sont deformidables reserves foncieres ». Tant que ces predateurs du systeme capitaliste seront aux manettes notre activité sera menacee. Guy

  • Patch

    Les aérodromes, et si on y cultivait des légumes bios à partir d’énergie participative électro-propre ?

    • Tonton Volant

      L’idée est intéressante mais … pour être « bio », quid des effluves des échappement de moteurs : kéro, particules fines, et autres ?

    • Pilotaillon agro-écolo

      YES, très belle idée !
      Pour cela il faudrait un electro-choc sociétal, dans un décor fait d’electro-nefs (aéronefs electriques), d’electro-culteurs (pour travailler le sol), d’electro-seeder (pour semer le vent), des electro-ramaseurs (qui s’en mettent plein les poches), des electro-contrôleurs (qui ont prit le jus) pour superviser et des electro-arroseurs arrosés, les pilotes qui se mouillent pour le climat…
      Electro-salutations, d’un electro-cupé à proposer des solutions electrologiques…

  • chalumeau nicolas

    bonjour cette vente est un vrai scandale , en principe dans une concession , a la fin25 ou 30 ans , l exploitation revient au propriétaire exploitant d origine , et bien la non c est la qu est le scandale a la fin de la concession soit ça continue et si l état veut récupérer il faudra qu il rachète au prix du marché du moment, une fortune compte tenu de l évolution et du développement du traffic ou et comment l état perd encore un moyen de gagner des sous !!!

  • Pilotaillon écolo

    Pour mémoire l’info de l’institut français du pétrole fait l’écho d’un étude dont les auteurs doivent certainement faire autorité, prévoit que la pénurie de l’énergie issue du pétrole viendra à manquer dès 2025.
    https://ogst.ifpenergiesnouvelles.fr/articles/ogst/full_html/2019/01/ogst190315/ogst190315.html
    Sans nul doute que Mme Michu fera une association entre les causes (les pollueurs – dont l’aéro, « sport de riche inutile ») et les conséquences (je ne peux plus utiliser ma voiture à essence).
    Il n’est pas trop tôt pour trouver les biais d’une contribution avant d’arriver sur l’heure de la crise…
    Tous les acteurs de l’aérien travaillent sur des mesures de compensation, pour éviter d’apparaitre seulement comme des « utilisateurs à titre gratuit » de l’atmosphère.
    La FFAéro a donc raison de s’impliquer et trouver de quoi pérenniser ses infrastructures, tant qu’il est encore temps.
    -« On répare son toit à la bonne saison… »

    • Dominique BRESSON

      Bonne nouvelle si la pénurie vient à manquer…

      • Pilotaillon écolo

        Manquer l’information, par manque d’attention, par manque d’ouverture, manque de vigilance… quand tout contrarie nos convictions.
        J’aimeraix juste que la transition se passe sans tensions,… j’imagine les réactions si l’on devait réduire une toute petite partie de nos libertés, espèrant que les faits me donnent tord.
        Comment donner le bon argument pour optimiser collectivement « notre » empreinte écologique, adopter des solutions vertueuses qui changent peu notre quotidien, notre confort apparent.
        Vert-tueuse ?
        Carbone vertueux ?

  • Tonton Volant

    Si ADP est vendu comme le voudrait « un certain », ce sera béton, béton, béton …
    Pour garder la biodiversité, signer pour le référendum exigeant le maintien dans le giron public !!!
    Même les États-Unis, à la pointe de l’ultralibéralisme économique, ont conservé la propriété publique de leurs aéroports considérés comme des infrastructures stratégiques ! Sans séparation d’Orly et de Roissy, la privatisation d’ADP constituerait un véritable monopole concédé à un unique opérateur privé
    https://www.referendum.interieur.gouv.fr
    Un site à consulter sur le sujet https://referendum-adp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.