Accueil » Le drone, outil de gestion de crise… sous dérogation

Le drone, outil de gestion de crise… sous dérogation

Depuis l’incendie de Notre-Dame-de-Paris, la démonstration de l’efficacité des drones dans la gestion de crise ne fait plus débat. Reste à lever de nombreux freins pour généraliser le recours à ce moyen aérien léger et économique. La réglementation n’est pas le seul verrou à faire sauter.

14.09.2020

Les services de secours suivent avec une certaine frustration les progrès des drones. Les budgets publics ne suivent pas l'innovation. © Yuneec

Dans les heures qui ont suivi l’incendie hyper médiatisé de Notre-Dame-de-Paris, le standard téléphonique des pompiers de Paris a surchauffé. Tous les services de secours avaient des questions pratiques et recherchaient des contacts au sein des Pompiers de Paris. Les appels arrivaient du monde entier. Dès le lendemain de l’événement, il a fallu couper la ligne, d’autant que les drones qui ont aidé les pompiers à visualiser les parties tombées de la cathédrale n’étaient pas mis en œuvre par les...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

2 commentaires

  • Lt Col(er) Roger DROUIN

    Monsieur Gil Roy, bonjour.
    Quand je lis votre article, j’ai l’impression que les évènements que vous décrivez sont un copié/collé de ceux que j’ai relatés dans le tome 1 de mon « Aventure au quotidien » (Editions complicités) quand Fouché pour la Gendarmerie, Curis pour la Sécu et Duhamel pour l’EDF, se battait pour imposer aux états-majors sourds, aveugles et timorés, l’usage de l’hélico léger… C’était il y a 70 ans… L’histoire se répète et les hommes n’en ont rien appris !!! C’est DESOLANT !

    • Aff le loup

      Pas tout à fait : le drone n’est qu’un robot plus ou moins volumineux, le drone aérien tient de l’hélicoptère miniature radiocommandé avec le moyen moderne de la téléphonie cellulaire du smartphone…

      Idem pour les robots terrestres miniatures et moins visibles les drones marins et sous marins…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.