Accueil » Aviation Générale » L’Electric Tour Vinci Airports a relevé le défi

L’Electric Tour Vinci Airports a relevé le défi

A l'occasion de l'Electro Tour Vinci Airports, l'avion électrique Velis Electro s'est révélé être un vecteur convaincant de communication auprès des élus locaux et des riverains des aéroports. © Vinci Airports

Malgré une météo compliquée dans les Alpes et un des trois avions électriques récalcitrant, Vinci Airports et la FFA sont allés à la rencontre des élus locaux, des riverains et de la presse locale avec un Velis Electro sur 3 aéroports du réseau Vinci Airports, situés en Auvergne-Rhône-Alpes : Annecy, Chambéry et Lyon-Bron.

C’est sur l’aéroport Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc, le mardi 28 mai, qu’a officiellement été lancé l’Electric Tour Vinci Airports. Cette opération s’inscrit dans le partenariat noué entre Vinci Airports et la FFA destiné à favoriser le développement de la flotte d’aviation générale par son utilisation par les aéroclubs et les écoles de pilotage. L’idée est de démontrer aux élus et aux riverains que l’aviation électrique est une réalité aujourd’hui en France…

L’Electric Tour Vinci Airports, une occasion de réunir les usagers des l’aéroport, les élus locaux et les riverains. Ici à Lyon-Bron. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

« Depuis la certification européenne de l’avion électrique en 2020, la FFA a fait l’acquisition de 7 avions électriques et la France, avec près de 40 avions électriques, possède la plus grande flotte au monde grâce à l’action d’entraînement de la FFA avec ses partenaires dont Vinci Airports. », rappelle Kevin Dupuch, le nouveau président de la FFA  

L’Electric Tour Vinci Airports aurait du se dérouler en 4 étapes entre le mardi 28 et le vendredi 31 mai. Il devait en effet relier les aéroports d’Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc (28/05), Chambéry Savoie Mont Blanc (29/05), Grenoble Alpes Isère et Lyon Bron (31/05). Quatre aéroports gérés par Vinci Airports. La météo a obligé les organisateurs à annuler l’étape de Grenoble. 

« Nous sommes convaincus qu’une aviation légère et générale décarbonée est possible et souhaitons favoriser son développement au sein de notre réseau, en complément des nombreuses actions menées en faveur de la décarbonation de l’aviation commerciale », affirme Valérie Vesque-Jeancard, directrice déléguée France de Vinci Airports.

A Lyon-Bron, depuis la signature d’une charte de l’environnement et l’arrivée du Velis Electro, les élus locaux reconnaissent que les tensions sont retombées autour de l’aéroport. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Pour l’Electric Tour Vinci Airports 2024, trois avions électriques Pipistrel Velis Electro, avaient été mobilisés : un des 7 avions de la FFA (utilisé par l’aéroclub de Chambéry), celui de l’école de pilotage Avialpes (basé à l’aéroport d’Annecy) et celui du Centre Inter Clubs de Lyon Bron (loué à Green AeroLease). Ils ont été utilisés pour réaliser des vols de démonstration aux profits des acteurs institutionnels locaux et des riverains.

L’étape de Grenoble a été annulée pour cause météo.

Au départ l’idée était de jouer avec deux avions sur chaque aéroport. Pendant que l’un enchainait deux vols de découverte, l’autre rechargeait ses batteries. Suite à un problème électronique, les organisateurs ont du se contenter d’un seul avion à chaque étape, ce qui a réduit les possibilités, sachant qu’il faut compter environ une heure pour recercler les batteries. La météo n’a pas non plus facilité les opérations. Au final, 5 vols ont pu avoir lieu à Annecy, 7 à Chambéry et 6 à Lyon.

A Lyon-Bron, Vinci Airports a organisé un jeu-concours via son magazine Dialogue destiné aux riverains de la plate-forme. Trois de ces riverains ont ainsi pu survoler leur commune, à bord du Velis Electro de l’Inter Clubs. 

Au printemps 2023, Edeis a organisé une opération de promotion de l’aviation électrique sur les aérodromes que le groupe gère en Bourgogne. En octobre 2023, Aéroports de Paris a poposé des animations sur plusieurs aérodromes franciliens sur lesquels sont basés des Velis Electro. En 2020, deux Velis Electro ont tenté un aller-retour entre Aix-les-Milles et Lausanne en Suisse. D’autres initiatives du même genre sont en préparation. Elles entendent toutes démontrer que la transition énergétique de l’aviation est enclenchée.

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.