Accueil » Aviation Générale » Nogaro Aviation livre le premier DR400 Rotax

Nogaro Aviation livre le premier DR400 Rotax

L’aéro-club de Dax a réceptionné (3 mai 2017) le premier DR400 équipé du moteur Rotax 912iS et de l’hélice tripale Flash R de Duc Hélices.

L'aéro-club de Dax est le premier utilisateur d'un DR400 à moteur Rotax 914iS. Gilles Aurensan de Nogaro Aviation (à droite) en compagnie d'Eric Castillon, Thierry Fauché, et Grégoire Gailly de l'aéro-club de Dax. © Nogaro Aviation

L’aéro-club de Dax est devenu, début mai 2017, le client de lancement (comme on dit dans la grande industrie) du DR400 à moteur Rotax 912iS Sport développé par Nogaro Aviation. L’atelier gersois prévoit d’en livrer trois autres d’ici la fin de l’année. Il a la demande pour faire plus, mais il est limité par sa capacité de production (5 salariés) en partie accaparée par le développement d’un deuxième STC (Supplemental Type Certificate) pour monter le nouveau moteur Rotax 915 sur une cellule de DR400.

Une transformation à 60.000 € TTC

L’avion qui a été livré à l’aéro-club de Dax est celui avec lequel Nogaro Aviation a certifié le moteur Rotax 912iS sur DR400. Il était initialement équipé d’un moteur Lycoming O235 de 120 cv et d’une hélice Sensenich. Il repart avec notamment un moteur neuf qui offre un potentiel de 2.000 heures, une hélice tripale carbone neuve Flash R (Duc Hélices) et un nouveau capot moteur.

Nogaro Aviation propose sur la planche de bord du DR400 Rotax 912iS un seul écran multifonction couleur (EMU Stock Flight System) qui regroupe toutes les indications utiles pour la
gestion moteur. © Nogaro Aviation

Côté performances, Nogaro Aviation affirme que quelque soit de domaine d’utilisation, « elles ne sont jamais inférieures à celles du DR400 équipé du moteur Lycoming ». Côté consommation, « l’économie est de 5 à 10 litres de carburant à l’heure ». La modification est vendue 60.000 euros TTC, à comparer à un échange standard du moteur Lycoming d’environ 30.000 euros TTC. « L’économie de carburant et de maintenance est comprise entre 20 et 30 euros de l’heure », affirme Gilles Aurensan, de Nogaro Aviation. A vos calculettes !

Le DR400 Rotax 915 prêt à voler

En parallèle de la transformation des trois prochains DR400 en commande, l’atelier de Nogaro est donc mobilisé sur la certification du DR400 à moteur Rotax 915. Le moteur est monté sur la cellule. Les dix heures de point fixe exigées par le motoriste ont été réalisées. Nogaro Aviation n’attend plus que le feu vert de Rotax (et le laissez-passer de l’administration française) pour débuter les vols. Il aimerait effectuer le premier vol en juin de manière à pouvoir obtenir le STC avant fin 2017.

Gil Roy

Premier vol d’un DR400 à moteur Rotax 912iS à Nogaro

Le Rotax 915iS tourne sur un DR400 de Nogaro Aviation

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910
cfc

Sur Facebook