Accueil » Aviation Générale » Pipistrel se branche sur les bornes de recharge Green Motion

Pipistrel se branche sur les bornes de recharge Green Motion

Pipistrel et Green Motion ont également la volonté de contribuer à la définition d’une norme mondiale en matière de de recharges d’avions électriques. © Green Motion

Pipistrel et Green Motion annoncent leur partenariat dans le but de développer une technologie de recharge d’avions électriques clé en main universelle. Cette nouvelle infrastructure sera conforme aux approbations de l’Agence européenne de la sécurité aérienne.

Quand une start up ambitionne de lancer une nouvel avion innovant, au-delà des performances de son futur produit, elle doit penser aussi support client. Quand un avionneur défriche un nouveau mode de propulsion, il doit imaginer en même temps les infrastructures indispensables au développement de son futur avion. C’est ce que fait aujourd’hui Pipistrel.

Les recherches et développements qu’il réalise depuis une quinzaine d’années ont abouti, au printemps 2020, à la première certification mondiale d’un avion électrique,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

8 commentaires

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Il faut remettre en cause notre utilisation de l’avion électrique tout comme nous devons remettre en cause notre utilisation des moyens de transport en ville ou ailleurs.
    Un avion électrique n’est pas fait pour voyager ! Il est fait pour l’enseignement, en très local. Du tour de piste, des mises en garde, de la mania… Et on rentre au terrain. Bref ce que font 99% du temps les Cessna 150 (ou autre biplace école) en aéroclub ! De même pour aller balader vite fait 30 minutes dans le coin ou emmener tante machin faire son baptême.
    Pour de vraie nav’, le chef pilote vous donnera un DR-400…
    De même avec nos automobiles : pour voyager on prend du thermique, la zoé ne sert qu’a aller au boulot ou chercher les gamins à l’école, puis à revenir à la maison. Pour aller chercher le pain au coin de la rue, on prend sa trottinette électrique… Si vous tenez à prendre la Zoé pour un Paris-Marseille, il vous faudra aussi 3 semaines…
    Demander à ce qu’un avion électrique remplace un avion de voyage thermique est utopique : nos avions électriques ne sont pas conçus pour ça.

    Répondre
    • C’était de l’humour mais vous faites l’erreur de penser que ce type de machine est plus adaptée à l’instruction – sauf à ce que ces machines soient commercialisées pour le prix d’un avion en papier , il n’y a aucun sens financier à mettre 200k€ dans une machine qui ne vole qu’une demi heure par jour. Impossible à amortir. Donc à part à gâcher l’argent de la FFA, et même pour de l’instruction, on gardera du thermique, parce que même en buvant 24l de 100ll à 2€ le litre, ça fait toujours loin cher que le remboursement du crédit d’une machine inutile

      Répondre
  • Waow. C’est vrai que si l’on considère qu’il y a un terrain tous les 30km , on va pouvoir envisager de partir en nav avec un avion électrique. En plus de la prise, il faudra pas oublier de faire installer un resto et un camping pour l’escale le temps de la recharge….
    Bon, un Paris Marseille prendra bien 3 semaines. C’est beau le progrès

    Répondre
  • Déjà qu’il n’y a pas toujours d’AVGAS sur nos aérodromes !

    Avec 45 minutes d’autonomie il va falloir créer des aérodromes pour tenter les voyages, sans compter les temps de recharges.
    De belles aventures en perspective !

    Répondre
  • par De Daurat de Chastelus

    mais oui …mais oui…. toutefois il faut préciser que avions ulm ou voitures ne sont pas électrique mais « NUCLEAIRE » le progrès par la politique de l’autruche….inconscients

    Répondre
  • par delmondo patrico

    Waouhhh impressionnant ces 2 entreprises novatrices ! Déjà Pipistrel ! Trés en pointe ! Qui prévois déjà les rechargements sur les bornes de Green Motion ! Bravo ! Ça cogite dur dans ces deux entreprises .
    Et bé si déjà chez nous on pouvez avoir des bornes de recharges un peu partout pour nos prochaines voitures électriques et surtout Standard ! ! !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.