Accueil » Cessna suspend le Citation Hemisphere

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Confronté à l’incapacité de Safran à mettre au point son moteur Silvercrest, Cessna arrête provisoirement le programme Citation Hemisphere.

23.04.2018

Le Citation Hemisphere ne volera pas en 2019 comme l'avait initialement prévu Cessna. © Textron Aviation

Cessna était avec Dassault, l’un des deux clients de lancement du nouveau moteur Silvercrest de Safran. Devant les difficultés rencontrées par le motoriste français pour atteindre les performances annoncées, Dassault a été le premier à jeter l’éponge. Après plusieurs reports successifs, le 1er mars 2018, l’avionneur français a officiellement renoncé au Silvercrest pour le PW800 de Pratt & Whitney Canada.

Pour le moment, Cessna ne remet pas en question son choix, même si pour le programme Hemisphere, le PW800 apparaît (aussi) comme une option. Il annonce simplement qu’il suspend son développement dans l’attente de la résolution des problèmes par le motoriste, et parle d’un retard de 18 à 24 mois. Cessna est en train de réécrire le scénario de Dassault. Ce n’est pas bon signe pour Safran.

4 commentaires

  • mikeul

    Tout a fait d’accord avec les commentaires précédents .On peut néanmoins se questionner sur l’intérêt dans une telle situation de racheter ZODIAC alors qu’il y a tant à faire pour faire BIEN l’ EXISTANT …et en se rappelant combien l’intégration de SAGEM a conduit d’activités de cette dernière à la fermeture
    BIG IS BEAUTIFUL de nos gouvernements n’est pas toujours vrai …les hommes fort heureusement comptent
    L’ex SNECMA a t elle encore les compétences de faire un MOTEUR COMPLET comme le M88 ou les parties chaudes du SMA146 ? attention à ne pas trop se disperser Mr PETITCOLLIN

  • Phil

    Après Safran a les compétences et les processus pour réussir ( cf M88 ou les moteurs d’hélico)

    De plus ayant vu l’engagement des équipes sur ce projet cela rappelle Ô combien le développement d’un nouveau moteur est complexe

  • Goeland

    Il est navran que Safran se contente de son activité avec GE. Suite à laisser à d’autres le champ libre pour développer des «  petits » moteurs.
    Pour l’instant, Safran ne démontre pas ses capacités à être un motoriste complet

  • Guigui

    Malheureusement pour un motoriste comme safran, l’aviation d’affaires est une goutte d’eau dans volume de l’aviation commerciale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.