Accueil » Embraer livre son 600ème Phenom 300

Embraer livre son 600ème Phenom 300

En tête des ventes pour la neuvième année consécutive en 2020, le biréacteur léger d’Embraer a véritablement débuté sa carrière commerciale en 2010.

21.05.2021

Le Phenom 300 a été lancé par Embraer en 2005. La version "E" (pour "améliorée") a été certifiée en 2018. © Embraer

Embraer a pris pied sur l’entrée de gamme du marché des avions d’affaires à réaction au milieu des années 2000, en lançant le Phenom 100 et le Phenom 300. Après des débuts spectaculaires, le « 100 » s’est effondré. Au cours de ses deux premières années sur le marché, une centaine d’exemplaires a été vendue chaque année (2009 et 2010). Mais depuis 2014, malgré une remise à niveau, les ventes sont passées sous la barre des 20 unités annuelles. En 2020, Embraer n’a livré que 11 Phenom. Cette même année, pour la neuvième année consécutive, le Phenom 300 a été en tête des livraisons d’avions d’affaires légers avec 51 unités.

Première européenne pour les Phenom 100EV et 300E

Le programme a été lancé avec succès en 2005. Le Phenom 300 est aujourd’hui en service dans de 35 pays et il totalise plus de 1,2 million d’heures de vol. Début 2018, Embraer a lancé une version modernisée baptisée Phenom 300E qui permet au constructeur brésilien d’affirmer que « capable d’atteindre Mach 0,80, le Phenom 300E est le jet monopilote le plus rapide en production. » Le biréacteur revendique une croisière à grande vitesse de 464 nœuds, et un rayon d’action avec cinq occupants de 2.010 miles nautiques (3.724 km). La version « 330E » se distingue par une nouvelle avionique intégrant notamment une mise en garde contre les sorties de piste, un avertisseur de cisaillement du vent ou encore le mode de descente d’urgence. La cabine a également été rafraichie.

La suite avionique du Phenom 300E d’Embraer est extrapolée du Garmin G3000. © Embraer

Les concurrents les plus redoutables du Phenom 300E sur le segment des biréacteurs légers sont le Cessna Citation CJ3+ et le Pilatus PC-24. Ce sont les seuls modèles offrant environ 2.000 NM d’autonomie et un emport standard de 6 ou 7 passagers en plus du pilote encore en production. Bombardier a arrêté le LearJet70.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.