Accueil » La FFPLUM fait évoluer son opération Remise en Vol (REV)

La FFPLUM fait évoluer son opération Remise en Vol (REV)

Initié en 2018 et réservé uniquement aux propriétaires de leurs machines, ce dispositif original proposé par la FFPLUM et soutenu par la DGAC est désormais accessible à tous les pilotes ULM. Une nouvelle vidéo présente l’opération REV en conditions réelles.

6.05.2019

Ce film au rythme dynamique débute lors d’un exercice (comme si vous y étiez) sur comment se sortir d’un virage engagé. A bord de l’ULM, un instructeur affilié et une pilote brevetée depuis quelques mois. Tous deux enchainent ensuite sur le décrochage, la panne en campagne et la panne moteur. « Ce sont des situations délicates et souvent inattendues pour lesquelles on n’a pas toujours l’habitude de s’entrainer pour s’en sortir. Il est donc crucial de le faire afin de ne...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

4 commentaires

  • JF Monier

    J’ai fait un rêve, mais ce n’était pas ce REV là !

    C’est peut-être ce que se dit la pilote venue se ré-entraîner qui s’est retrouvée avec un instructeur qui tient le manche presque tout le temps, lui parle en permanence et en finale lui explique qu’on s’aligne avec les pieds en maintenant les ailes horizontales.
    C’est drôle on ne m’a pas appris comme ça sur mon « ULM » D112 il y a des années, quand j’étais môme. Il faut dire qu’à cette époque on ne parlait pas d’ULM ma brave dame, ignorants, nous appelions ça des avions (la boulette !).

    Saluons cependant la bonne idée de la fédération qui publie ces vidéos qui auraient juste besoin d’une petite « re-lecture » avant publication pour éliminer les bourdes qui traînent ça et là.

  • Martial DAUPHIN

    Bravo pour cette initiative.
    Reprendre les vols sans faire de révisons théorique et pratique est de l’inconscience ou une tentative de suicide.

    • Pilotaillon, adepte de philosophie aérienne

      -« Je me tue à vous le dire ! » disait le passant,
      -« Laissez-le mourir… » répliquait Raymond DEVOS.

      • Martial DAUPHIN

        J’adore !
        Mais aussi,: »
        Les sons doivent être saisis au vol par les ailes pour qu’ils ne tombent pas dans les oreilles des sourds.  »
        d’Eugène Ionesco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.