Accueil » Le ministre des transports prend l’avion…électrique

Le ministre des transports prend l’avion…électrique

Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat aux transports a effectué un tour de piste à Toussus-le-Noble, aux commandes du biplace Alpha Electro de la Fédération française aéronautique.

7.01.2020

Le ministre Jean-Baptiste Djebbari et le pilote instructeur référent du Fab Lab Jérôme Coornaert à bord de l'avion électrique Alpha Electro de la FFA. © FFA

Même si un déplacement de ministre demeure toujours une affaire d’état, ce tour de piste à bord de l’avion électrique de la FFA a pu être vécu par Jean-Baptiste Djebbari comme une récréation. Une récréation courte d’une dizaine de minutes, mais dans l’emploi du temps d’un secrétaire d’Etat aux transports confronté à une grève sans fin de la SNCF et de la RATP, même 10 minutes, c’est toujours bon à prendre.

Jean-Luc Charron, président de la FFA, a accueilli, lundi 6 janvier 2020, le ministre sur l’aérodrome de Toussus-le-Noble où se déroule l’expérimentation de l’exploitation de l’avion-école électrique dans un environnement d’aéro-club. Lors du vol, Jean-Baptiste Djebbari était accompagné par Jérôme Coornaert, le pilote instructeur référent du Fab Lab fédéral.

Jean-Baptiste Djebbari accueilli à Toussus-le-Noble par Jean-Luc Charron, président de la FFA. © FFA

Pour mémoire, l’actuel secrétaire d’Etat aux Transports est pilote professionnel. Il a débuté sa carrière en aéro-club. En 2005, il a participé au Tour de France aérien des jeunes pilotes. Il s’est classé troisième.

Au moment où la FFA souhaite dupliquer l’expérimentation de Toussus-le-Noble sur d’autres aérodromes français, cette visite ministérielle est un signe encourageant. Le sujet est en effet autant réglementaire qu’économique. G.R.

L’EASA autorise la FFA à expérimenter la formation sur avion électrique

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.