Accueil » SF Express choisit le drone eVTOL de Pipistrel

SF Express choisit le drone eVTOL de Pipistrel

Le programme d'eVTOL cargo de Pipistrel bénéficie d'un coup d'accélérateur avec SF Express. L'une des principales entreprises de transport chinoises a choisi de confier le développement de son drone cargo lourd à l'avionneur slovène. SF Express aura besoin de 1.000 drones sur 10 ans.

13.04.2021

L'eVTOL de Pipistrel pour SF Express devra emporter des charges au-delà de 300 kg et être capable de décoller et atterrir à la verticale à 2.500 mètres au-dessus du niveau de la mer. © Pipistrel

Pipistrel a dévoilé en septembre 2020 son programme d’eVTOL cargo, décliné sous deux versions. SF Express a choisi la version lourde, basée sur le V300, pour développer le créneau de la livraison autonome.

SF Express veut s’équiper de drones capables d’emporter plus de 300 kg de charge utile dans un volume de 2,3 m3 sur une distance de de plus de 500 km vers les régions montagneuses, isolées, de la Chine.

Le drone sera équipé de huit moteurs E-811, celui-là même du Pipistrel, et devra être en mesure de voler en régime de croisière à une altitude de 6.000 mètres. Alors que Pipistrel avait annoncé avoir choisi le système de contrôle de vol d’Honeywell pour le V300 et le V20, c’est Amazilia Aerospace, filiale allemande de SF Express, qui fournira l’avionique et les logiciels de vol du drone eVTOL de SF Express.

Le prototype sera conçu et testé en Europe. Pipistrel espère une certification chinoise en 2022. SF Express, qui estime son besoin à 1.000 unités sur 10 ans, prévoit de déployer ses drones en 2023 en Chine mais aussi dans les autres régions du monde où elle opère.

Fabrice Morlon

 

Pipistrel se lance sur le marché des drones eVTOL

Pipistrel choisit Honeywell pour son drone eVTOL

Retrouvez nous en podcast et vidéo

3 commentaires

  • patrico

    Pas d accord avec vous, Pipistrel déjà en pointe etudie travail créé et va developper ce eVTOL ! J y crois , en plus si les Chinois y prêtent tant d attentions ce ne n est pas le même regard de nos gouvernants européens. En plus et peut etre surtout dans le domaine Militar ce sera redoutable d efficacité ! Voilà pourquoi je ne cesse de dire dans vos pages et ailleurs que notre pays prend du retard et perd un temps Fou dans la dronisation! Merci a vous tous .

  • Marc Pollin

    Certification chinoise en 2022 ????!!!!
    Deux hypothèses :
    Un : Les chinois ne sont pas très regardants et vont certifier à la hâte cette chose sans prendre en compte le centième des exigences en vigueur à l’EASA où la FAA pour ne citer que ces deux là
    Deux : Pipistrel a développé ce projet sous le manteau à la façon des projets « Black programs » du pentagone et travaille de longue date à la certification avec les autorités chinoises en utilisant des matériaux, mais surtout des batteries révolutionnaires

    J’ajouterai une troisième hypothèse :
    Tout cela n’est que du BULLSHIT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.