Accueil » Un Alpha Electro suisse accidenté

Un Alpha Electro suisse accidenté

Le suisse Alpin Air Planes peut-être considéré comme l'un des plus fervents artisans du développement de l'aviation électrique. © Alpin Air Planes

Un biplace Pipistrel Alpha Electro à motorisation électrique a été fortement endommagé à la suite d’un atterrissage en campagne, près de l’aérodrome d’Ecuvillens (Suisse), le 3 janvier 2019.

L’Alpha Electro immatriculé HB-SAA appartient à Alpin Air Planes qui est le distributeur officiel pour la Suisse du constructeur Pipistrel. L’incident s’est produit le 3 janvier 2019, en milieu d’après-midi. Selon le rapport de première information du service suisse d’enquête de sécurité (SESE), « Peu après le décollage, le système de propulsion électrique de l’avion a subi une perte de puissance suivie d’un atterrissage d’urgence dans un champ. L’avion a été fortement endommagé lors de l’atterrissage. ». Le pilote suisse (35 ans),...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.