Accueil » Le SB-1 Defiant prend l’air

Le SB-1 Defiant prend l’air

Le tandem Sikorsky Boeing a fait voler le 21 mars 2019 pour la première fois son SB-1 Defiant depuis le site de Palm Beach (Floride). L’appareil a plus d’un an de retard sur son concurrent, le V-280 Valor de Bell.

22.03.2019

Au coût de la lenteur, qui est celui du vol vertical et des voilures tournantes, s’ajoute à présent celui de la vitesse… L’ambition de rapprocher la vitesse des hélicoptères  de celle des avions débouche sur un grand écart technologique et une complexification croissante des appareils. © Sikorsky Boeing

Ce premier vol très prudent, qui a duré environ 30 minutes à proximité immédiate du sol, a vu l’appareil évoluer sans engager son hélice propulsive. Le SB-1 Defiant est un démonstrateur technologique qui fait appel à un rotor double contra-rotatif adossé à une hélice propulsive devant lui donner une grande vitesse horizontale.

Sikorsky et Boeing présentent le Defiant

Dans le cadre des projets de l’US Army pour renouveler entièrement la flotte de ses hélicoptères de manœuvre avec des appareils deux fois plus rapides, le SB-1 est opposé notamment au V-280 Valor de Bell qui fait lui appel à la solution des rotors basculants. Le V-280 vole depuis plus d’un an et il a déjà atteint la vitesse e 280 kt (518 km/h).

Le Bell V-280 Valor tient ses promesses

Avec ces deux appareils, l’US Army est placée face à des technologies radicalement différentes entre lesquelles elle devra choisir pour l’équipement de ses forces dans les décennies à venir. F.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.