Accueil » 737 MAX : Boeing provisionne 4,9 milliards de dollars

737 MAX : Boeing provisionne 4,9 milliards de dollars

Le constructeur américain anticipe les coûts liés à la chute de la production, mais aussi aux compensations que ses clients vont exiger. Boeing espère au mieux un retour en service du 737 MAX au quatrième trimestre 2019.

19.07.2019

Le 737 MAX commence à coûter très cher à Boeing. © Boeing

Boeing prévoit une baisse de 5,6 milliards de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre 2019. Elle est liée à la provision de 4,9 Md$ que le constructeur a décidé de passer et aux 1,7 Md$ générés par la baisse de la production. Au vu des travaux réalisés avec les autorités de certification, Boeing estime que la remise en service du 737 MAX pourrait intervenir au quatrième trimestre 2019 aux USA.

C’est la première fois qu’une échéance est ainsi annoncée. Le constructeur souligne qu’il ne s’agit que d’une estimation. Il précise aussi que l’objectif de produire 57 avions en 2020 contre 42 actuellement reste d’actualité. Les appareils stockés actuellement à la sortie de la chaine d’assemblage final seront livrés sur plusieurs trimestres dès que le 737 MAX sera à nouveau autorisé à voler.

Un commentaire

  • Pipistrelle Targa Électrique

    Bonjour. Quid des butées calendaires?

    Elles s’échelonnent à partir du montage effectif de chaque élément sur l’avion ou de sa mise en vol?

    Je pense aux radios, toboggans, tout ce qui est concerné.

    Un petit article sur le sujet svp? D’avance merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.