Accueil » Le gouvernement Biden encourage la production de SAF

Le gouvernement Biden encourage la production de SAF

La Maison Blanche a dévoilé le 9 septembre 2021 sa feuille de route pour augmenter la production de carburant durable d'aviation (SAF) d'ici à 2030. Le plan envisage une augmentation de la production à 13 milliards de litres par an, ainsi qu'une enveloppe de 4,3 milliards de dollars allouée à la production et à la recherche.

14.09.2021

La société spécialisée dans la production de SAF LanzaJet prévoit de produire 4 milliards de litres de carburant durable d'aviation à elle seule en 2030. © LanzaJet

La GAMA (General Aviation Manufacturers Association), qui a participé aux discussions avec différents acteurs de l’aviation commerciale, s’est réjouie de l’annonce faite par le gouvernement Biden qui vise à développer la recherche, la production et l’utilisation de carburants d’aviation durable (SAF, sustainable aviation fuels) aux États-Unis.

La feuille de route de la Maison Blanche prévoit d’augmenter la production de SAF de 13 milliards de litres par an, au minimum, d’ici à 2030 tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 20%. Le but est également d’atteindre progressivement les 160 milliards de litres estimés nécessaires en 2050 pour rencontrer l’objectif des émissions zéro.

A l’heure actuelle, la production de SAF aux États-Unis serait de l’ordre de 20 milliards de litres par an, d’après les chiffres de la Maison Blanche.

Le gouvernement Biden veut investir 4,3 milliards de dollars et mettre en place un crédit d’impôts pour soutenir les projets et les producteurs de SAF. Il encourage également la recherche et le développement via des programmes lancés par la NASA, la FAA et le Département de la Défense pour qui visent à trouver des solutions techniques à la fois pour les moteurs, mais aussi pour améliorer l’efficacité énergétique des SAF au moins de 30%.

Enfin, le programme veut également se concentrer sur l’amélioration de la gestion du trafic aérien et sur l’efficacité des aéroports à réduire la consommation de carburant standard.

Le président de la GAMA, Pete Bunce, s’est dit « impatient de travailler avec d’autres décideurs et régulateurs pour faire progresser la production et l’utilisation des SAF dans le monde entier. »

La France pousse au développement d’une filière de production de carburants aéronautiques durables

Retrouvez nous en podcast et vidéo

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.