Accueil » Préparer la rupture technologique avec le CORAC

Préparer la rupture technologique avec le CORAC

Elisabeth Borne, ministre des transports, devant le stand Airbus du futur taxi volant "Vahana" tout électrique au Bourget. Trois grands axes définissent la feuille de route du CORAC : l’avion à énergie optimisée, l’avion autonome et connecté, les nouvelles méthodes de développement et de production. © SIAE

Au terme de ses dix premières années d'activité, le CORAC (Conseil pour la Recherche Aéronautique et Civile) repart avec une nouvelle feuille de route.

Le Conseil pour la Recherche Aéronautique et Civile a tenu sa réunion annuelle le 21 juin dernier au salon du Bourget. Ce fut l’occasion de présenter les nouveaux projets comme le démonstrateur d’avion à propulsion hybride distribuée EcoPulse, commun à Daher, Airbus et Safran.

La transformation de la filière est l’un des grands enjeux de cette nouvelle feuille de route avec comme objectif la réduction de son empreinte environnementale. L’Etat apporte son soutient en consacrant une enveloppe de 135M€ par...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • « En outre, le croissance du trafic aérien (qui devrait doubler d’ici 2050) est l’autre défi majeur auquel s’attaque le CORAC » : mais ça, c’était avant le drame

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(30) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.