Accueil » Rolls-Royce en route vers le tout électrique

Rolls-Royce en route vers le tout électrique

Rolls-Royce a annoncé en marge du salon de Farnborough (16 juillet-22 juillet 2018) avoir reçu le soutien financier du gouvernement du Royaume Uni de manière à accélérer ses recherches pour le développement d'une aviation toute électrique.

17.07.2018

Le gouvernement du Royaume-Uni soutient le projet ACCEL, porté par Rolls-Royce, pour accélérer le développement de l'aviation toute électrique. © Rolls-Royce

Rolls-Royce a initié un projet de recherche intitulé Accélération de l’électrification du vol (Accelerating the Electrification of Flight, ACCEL) de manière à explorer l’utilisation d’un système électrique à haute puissance à bord d’un démonstrateur. Mené en partenariat avec l’anglais YASA, fabricant de moteurs électriques légers à haute puissance, le projet porté par le motoriste vise un essai en vol du système de manière à mieux comprendre les potentiels du vol électrique. L’autre partenaire du projet, Electroflight Ltd, lui aussi anglais, apportera son expertise dans le stockage de l’énergie.

Rolls-Royce travaille déjà sur la propulsion hybride-électrique, utilisant notamment une turbine à gaz comme génératrice qui alimentera un fan électrique, dans le cadre du démonstrateur porté par Airbus et Siemens, l’E-Fan X.

Au salon de Farnborough 2018, Rolls-Royce expose un concept de véhicule électrique eVTOL, qui pourrait être adapté pour le transport public, pour le fret et les besoins militaires, dont la capacité opérationnelle est prévue à l’horizon 2020.

5 commentaires

  • Fbs

    Le seul intérêt de ce truc, c’est de toucher des subventions. Ça ne sera jamais viable (quand on sait la misère de l’avion FFA…), mais ils s’en foutent, le gouvernement anglais leur fait un gros chèque

    • HeliHenri

      C’est sur que RR, un petit constructeur de moteur avec un CA de seulement 17 milliards d’euros et 900 millions en R&D chaque année a besoin de 500 000 livres pour pouvoir subsister …

  • l’hybride est envisageable pour une voiture qui ne roule pas en permanence au même régime et qui doit s’arrêter au feu rouge ou aux priorités,pas pour un avion,car une fois en croisière il n’a plus besoin de boost sauf manœuvre d’urgence,un avion hybride est un avion qui emporte une charge inutile et une redondance de puissance avec des pertes de conversion et de rendements important, tout sauf économique les navires de guerres à turbine à gaz et génératrice et moteur électrique sont des modèles de non fiabilité et de surcoûts .
    l’avenir c’est le turboréacteur quasi stœchiométrique, il consomme moins ,est plus puissant et permet donc des réacteurs compacts et Economiques et surtout à entretien économique!

    • Grisez Ph

      L’avenir , non ,c’est la PAC , avec H2 solaire (fabriqué/extrait en pays idoine ) : pas de pollution si les accus sont modernes (pas de Li ) …

      • Alex MOUTET

        L’avenir ???? L’avenir c’est plus d’avions, plus de voitures plus de gens et même plus de terre habitable, du moins pour la faune actuelle, seuls des insectes ont une petite chance de survivre. Que se soit du fait de la troisième guerre mondiale (pour le partage de l’eau et de la nourriture) ou d’un énorme météore comme celui des dinosaures, ou de l’éruption d’un volcan géant comme le Yellowstone ou le Toba, voire même les trois a la fois. No future ce n’est pas seulement un slogan, c’est l’avenir avec 100% de justesse dans la prédiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.