Accueil » Safran affiche de « très bons résultats » au premier semestre 2018

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Safran affiche de « très bons résultats » au premier semestre 2018

Toutes les activités de Safran marquent une « solide croissance » au premier semestre 2018, ce qui conduit le groupe a « relevé de façon significative les perspectives pour l'exercice 2018 ». L'intégration de Zodiac Aerospace se poursuit ainsi que la montée en cadence de la production des moteurs LEAP. Safran et Dassault sont parvenus à un accord concernant le Silvercrest.

6.09.2018

Résultats de Safran au 1er semestre 2018. © Safran

Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2018 s’élève à 9.506 M€ (y compris la contribution de quatre mois de 1 516 M€ de Zodiac Aerospace) en hausse de 1.836 M€, soit +23,9 %, par rapport à la même période de l’année dernière. A périmètre constant, la croissance du chiffre d’affaires ressort à +4,3 %. Le résultat opérationnel courant de 1.386 M€ est en hausse de +32,6 % par rapport aux 1.045 M€ du 1er semestre 2017. Il s’établit à 14,6 % du chiffre d’affaires, contre 13,6 % à la même période de l’année dernière.

A l’issue du salon de Farnborough, au 31 juillet 2018, le carnet de commandes de moteurs LEAP totalisait 15.450 unités (commandes et intentions d’achat) et celui du CFM56 s’élève à 434 unités. Les livraisons de CFM56 sont logiquement en baisse (591 contre 710) alors que la montée en cadence de la production des moteurs LEAP se poursuit. Les livraisons de LEAP ont quasiment triplé à 438 unités au 1er semestre 2018, contre 147 unités au 1er semestre 2017. CFM International prévoit de livrer environ 1.100 moteurs LEAP en 2018.

Safran annonce également être parvenu à un accord avec Dassault concernant l’indemnité à verser à l’avionneur au titre de l’arrêt du moteur Silvercrest pour le Falcon 5X. « Le montant de cette indemnité est couvert par les provisions comptabilisées précédemment par le Groupe, et le paiement s’étalera sur trois ans à compter de 2018. »

Parmi les autres faits marquants du premier semestre, à noter l’obtention du certificat de type de l’EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) pour le moteur Arriel 2H (qui équipe l’hélicoptère AC312E) et le moteur Ardiden 3C (qui équipe l’hélicoptère AC352).

Boeing et Safran ont également conclu un accord en vue de la création d’une nouvelle joint-venture détenue à 50/50 pour la conception, la fabrication et le service après-vente de Groupes Auxiliaires de Puissance (APU). Safran et Bell ont aussi annoncé une collaboration pour le développement de nouveaux systèmes propulsifs hybrides électriques dédiées à de futures applications de taxi aérien et véhicule VTOL.

Safran prévoit que la très forte dynamique du 1er semestre 2018 dans les activités de Propulsion, d’Équipements aéronautiques et de Défense se poursuivra au 2ème semestre. En conséquence, le groupe relève ses perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.