Accueil » Industrie – brèves » Tarmac Aerosave se positionne sur le Beriev Be-200

Tarmac Aerosave se positionne sur le Beriev Be-200

Equipé de huit réservoirs d’eau et de quatre écopes rétractables, le Beriev Be-200 est capable de recueillir 12 tonnes d’eau en 14 secondes. © UAC

Le spécialiste du stockage, de la maintenance et du recyclage d'aéronefs, accueille le bombardier d'eau russe, sur ses installations de Tarbes. En ouverture du Rassemblement International d'Hydravions de Biscarrosse, une démonstration technique a lieu le jeudi 7 juin 2018.

Cela ne fait plus de doute, le Beriev Be-200 est de retour. Après l’annonce faite, le 25 mai 2018, par les motoristes UEC Saturn et Safran Aircraft Engines de remotoriser le biréacteur avec le moteur PowerJet SaM146, c’est au tour de Tarmac Aerosave, filiale d’Airbus et de Safran (de Suez aussi) de se positionner sur la relance du programme. L’industriel a annoncé son intention de proposer des formations techniques sur cet appareil et envisage de réaliser des modifications pour convertir cet...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Vodka, pinard et Sirop d’érable …
    Après avoir surmonté bien des obstacles, dont le moindre fut ce matin du 6 juin de rejoindre l’avion pour cause de zèle intempestif des autorités, le décollage du Beriev 200 de Merignac pour Tarbes a été interdit juste avant le départ, selon certaines sources, l’ordre viendrait du ministère de la défense….raison d’état ou menace grave pesant sur la sécurité nationale de la part d’un avion Bombardier …..(d’eau il est vrai ) qui a le double défaut d’être Russe….et sans doute point Canadien.
    Cette interdiction de dernière minute, en présence du général designer de Beriev, un de pères de l’avion amphibie laisse perplexe beaucoup de monde à Merignac et à Biscarosse. …Des esprits chagrins y voient un geste au moment ou le président tricolore rencontre son homologue Canadien, pays hôte de Bombardier et de viking air (qui produit les Canadair)
    décidément la France, et les temps ont bien changé depuis la belle époque du Normandie Niemen…Tabernacle !
    c

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.