Accueil » Le 737MAX tente de sauver la face à Dubaï

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Le 737MAX tente de sauver la face à Dubaï

En signant, dans le cadre d’un des plus grands salons aéronautiques de la planète, deux contrats portant sur son 737MAX, Boeing a voulu envoyer un message au marché.

20.11.2019

Malgré deux contrats décroché au DAS2019, l'avenir du 737MAX de Boeing ne se joue pas à Dubaï. © Boeing

Chronologiquement, le premier contrat a été signé le 18 novembre 2019, avec SunExpress, le voyagiste germano-turc (joint-venture entre Lufthansa et Turkish Airlines). Il s’agit de la conversion de 10 options en commandes fermes portant sur le 737MAX-8. Le second contrat est une intention d’achat conclue avec Air Astana, pour sa nouvelle filiale low cost, Fly Arystan lancée en mai 2019. Il porte sur 30 737MAX-8.

A travers cette double annonce, Boeing affirme haut et fort qu’il croit toujours en l’avenir du programme 737MAX. On imagine que les négociations ont été serrées et que les réserves sont nombreuses. La déclaration de Jens Bischof, PDG de SunExpress, ne trompe pas : « Nous sommes convaincus que Boeing nous fournira un avion sûr, fiable et efficace. Toutefois, il va sans dire que cela nécessite la navigabilité absolue du modèle, accordée par toutes les autorités compétentes. »

L’Indonésie publie le rapport final sur l’accident du Boeing 737MAX de Lion Air

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.