Accueil » Le 737MAX tente de sauver la face à Dubaï

Le 737MAX tente de sauver la face à Dubaï

En signant, dans le cadre d’un des plus grands salons aéronautiques de la planète, deux contrats portant sur son 737MAX, Boeing a voulu envoyer un message au marché.

20.11.2019

Malgré deux contrats décroché au DAS2019, l'avenir du 737MAX de Boeing ne se joue pas à Dubaï. © Boeing

Chronologiquement, le premier contrat a été signé le 18 novembre 2019, avec SunExpress, le voyagiste germano-turc (joint-venture entre Lufthansa et Turkish Airlines). Il s’agit de la conversion de 10 options en commandes fermes portant sur le 737MAX-8. Le second contrat est une intention d’achat conclue avec Air Astana, pour sa nouvelle filiale low cost, Fly Arystan lancée en mai 2019. Il porte sur 30 737MAX-8. A travers cette double annonce, Boeing affirme haut et fort qu’il croit toujours en l’avenir du programme...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.