Accueil » Vols fantômes : Ryanair prend Lufthansa à son jeu

Vols fantômes : Ryanair prend Lufthansa à son jeu

Selon Michael O’Leary, PDG du groupe Ryanair, « Lufthansa adore pleurer des larmes de crocodile sur l'environnement alors qu'elle fait tout pour protéger ses créneaux horaires. » © Lufthansa

Michael O’Leary, PDG du groupe Ryanair, prend le PDG de Lufthansa à son propre jeu. Il lui conseille de brader ses billets afin de remplir ses vols fantômes et éviter de voler à vide.

Si vous en doutiez encore, vous êtes désormais fixés. La menace des vols fantômes brandie par Lufthansa est une opération de communication. Pour Michael O’Leary, le PDG de Ryanair, « Lufthansa se plaint des « vols fantômes », non pas en raison de préoccupations environnementales, mais plutôt pour pouvoir sauver davantage le régime des créneaux horaires afin de protéger leurs créneaux, qu’ils n’utilisent pas, tout en éliminant la concurrence et le choix des consommateurs. »

Lufthansa isolée dans son bras de fer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.