Accueil » Culture Aéro » Bacquié raconte Guillaumet

Dans le trio gagnant des pilotes de l’Aéropostale, Guillaumet arrive systématiquement en troisième position. Et là encore, après avoir assis sur leur piédestal Mermoz et Saint-Exupéry, Bernard Bacquié ressuscite Henri Guillaumet, un héros positif injustement relégué en arrière plan.

Le 16huin 1925, Henri Guillaumet remporte la Coupe Zénith sur Nieuport 29C1 à la moyenne de 187 km/h. © Ed. Latérales

Le dernier livre de Bernard Bacquié, « Guillaumet le passeur » s’inscrit dans la lignée des beaux livres déjà publiés par l’auteur et consacrés à Mermoz et à Saint Exupéry. Un ouvrage magnifiquement illustré et documenté qui confirme la place qu’occupe Bernard Bacquié dans le club très fermé des érudits de l’Histoire des débuts de l’aviation commerciale.

Dialogue avec Madame Guillaumet

Comme à l’accoutumé, Bernard Bacquié a décidé une fois pour toute de rédiger ses ouvrages sous forme de dialogues avec ses héros. Seul changement, l’usage du « vous » ! Avec Mermoz et Saint Exupéry, Bacquié y va carrément avec un tutoiement amical et complice. Entre pilotes, on se comprend (Bacquié a plus de 20.000 heures de vol sur de très nombreux types d’avions…).

En 1937, aux commandes de l’hydravion géant « Lieutenant de vaisseau Paris », Henri Guillaumet établit un nouveau record de distance sur l’Atlantique sud. © Ed. Latérales

Ici, Bacquié s’entretient avec une dame, une grande dame qui fut la femme de Guillaumet : madame Noëlle Guillaumet. D’où l’usage de ce respectueux et galant « vous ». Et même si cette grande dame s’adresse à lui avec la formule insistante de « mon cher jeune ami », on sent à travers ces conversations une profonde admiration pour celle qui partagea la vie de Guillaumet jusqu’à sa disparition le 27 novembre 1940 quelque part au-dessus de la Méditerranée.

Henri et Noêlle

Ce livre n’est pas un roman, ou alors un vrai roman historique. Pas un mot, pas une anecdote ne sont ici inventés, voire imaginés ! Bacquié ne plaisante pas avec la réalité. Son travail de fourmi à la recherche de tous les carnets de vol de Guillaumet l’a conduit un peu partout dans le monde. Et évidemment en Argentine, destination aimée de Guillaumet…

Les ouvrages de Bernard Bacquié se caractérisent aussi par la qualité de leur iconographie et le soin apporté à la mise en page. © Ed. Latérales

Le lecteur, témoin des longues conversations entre l’épouse passionnée et l’écrivain émerveillé, assiste à l’une des plus belles cérémonies d’hommage jamais rendu à l’aviateur. Il faut entrer dans le livre avec respect : on pénètre dans le sanctuaire des plus grands héros de l’Aviation. Et comme les histoires sont toujours mieux racontées par les femmes, on se surprend à partager l’intimité de Guillaumet : ses vols bien sûr, mais également ses émotions, ses rencontres, ses amitiés…

Avec la foi de l’éditeur

Guillaumet le passeur De Bernard Bacquié – Editions Latérales 191 pages – 30 euros. ISBN : 9-782953-450781

Avec une mise en page particulièrement soignée (Bacquié est un maniaque !), le livre regorge de photos, documents et autres dessins, dont certains totalement inédits. De sorte que le lecteur peut aborder l’histoire de Guillaumet à sa guise. Il s’agit bien ici d’un musée qui tire son originalité de la somme des documents présentés. Car, mis à part quelques anciens numéros de la revue « Icare », aucun ouvrage n’a été publié sur la vie de l’archétype du pilote de ligne – selon les propres mots de Saint Exupéry – que fut Henri Guillaumet.

Avec « Guillaumet le passeur », Bacquié rétabli le héros des Andes au panthéon des grands aviateurs.

Bruno Rivière

Mermoz, ses vols, la vérité

Bernard Bacquié sur les traces de Saint Exupéry au Maroc

A propos de Bruno Rivière

Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910
cfc

Sur Facebook