Accueil » Un été sur le jump seat avec Aerobuzz.fr

Un été sur le jump seat avec Aerobuzz.fr

Sur le jump seat d'un ATR 42-500 de Chalair à destination de Farnborough (19 juillet 2022). © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Le jump seat offre une vue privilégiée sur le travail en équipage des pilotes. Au cours de ce mois d’août 2022, Aerobuzz.fr vous propose une série de témoignages de personnalités qui ont eu la chance, un jour, de se retrouver, en observateur, dans le huis clos d’un cockpit. Autant d'expériences inoubliables qui ont parfois été déterminantes pour la suite…

Le métier de reporter ouvre des portes. Et en particulier celles des cockpits, quand la spécialité dudit reporter est l’aéronautique. J’ai passé de nombreuses heures de vol dans les postes de pilotage les plus divers. Je n’en ferai pas liste, ni même le Top10…

Je ne voudrais pas être pris pour un vantard alors que je ne suis qu’un vieux journaliste. Je garde ces souvenirs pour moi. Je préfère m’effacer derrière les fidèles lecteurs d’Aerobuzz.fr qui ont accepté de raconter un souvenir.

Il n’a pas toujours été facile de les convaincre. La plupart ont fait carrière dans l’aéronautique ou y occupe encore un rôle de premier ordre. En tant que passionnés, ils n’ont jamais laissé passer une occasion de se brêler sur un jump seat. Ils les ont même provoquées. Toutes leurs expériences ne sont pas avouables au regard de l’Autorité. Ils ne voulaient pas non plus donner l’impression de se mettre en avant, alors qu’ils estiment avoir simplement eu la chance d’être au bon endroit, au bon moment. Pas de risque.

« Ces textes sont l’évocation d’une rencontre, d’un moment de partage, qui parfois a été déterminant dans la suite de la vie des auteurs. »

Il ressort de ces témoignages la même gratitude pour l’équipage qui a accueilli en son sein le profane qu’ils étaient. Ces textes sont l’évocation d’une rencontre, d’un moment de partage, qui parfois a été déterminant dans la suite de la vie des auteurs. Tous reconnaissent que l’exercice d’écriture a fait remonter à la surface l’émotion vécue alors. Si vous voulez vous prêter au jeu, vous êtes les bienvenus…

Avant le 11 septembre, et surtout avant le crash de l’Airbus A320 de Germanwings, les portes des cockpits étaient grandes ouvertes. Pas besoin de carte de presse pour se retrouver assis entre les deux pilotes pendant le vol. Il suffisait souvent d’en faire la demande. Aujourd’hui, c’est devenu beaucoup plus compliqué, voire impossible sur certaines destinations. Il faut donc savoir apprécier la chance qui nous est offerte de vivre une expérience de plus en plus rare quand l’occasion nous en est donnée.

Mon dernier jump seat en date est tout récent. Il remonte seulement au 19 juillet 2022, entre Lyon-Saint Exupéry et Farnborough, à l’occasion d’un aller-retour au salon. Lovishen et Steeve, les deux commandants de bord de Chalair, basés à Limoges, m’ont accueilli dans le cockpit de leur ATR 42-500. Merci aussi à Alain, d’avoir donné son feu vert.

Une fois de plus, ce vol sur le jump seat a été l’occasion de se retrouver entre passionnés. Tout au long de ce mois d’août 2022, à travers la suite des témoignages que nous vous proposons, vous allez découvrir comment ces moments passés dans les cockpits les plus divers, sur les destinations les plus variées, ont pu influencer une carrière. Encore des histoires de transmission…

Gil Roy

A suivre…

Sur le Jump Seat

C’est la série de l’été 2022 proposée par Aerobuzz.fr. Des lecteurs évoquent leurs souvenirs de vols dans le cockpit, assis sur le jump seat. Le jump seat, c’est ce strapontin qui se déplie entre les deux pilotes. C’est la place du testeur. C’est le meilleur point de vue sur le travail de l’équipage. En certaines occasions devenues rares, le jump seat peut-être occupé par un observateur privilégié. En d’autres temps, il était rarement vide. Nous vous encourageons à partager vos souvenirs de vol sur un jump seat. Laissez un commentaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.