Accueil » Et le tout divise par deux les émissions de CO2

Et le tout divise par deux les émissions de CO2

Pour Air France, il est important d’illustrer très concrètement la manière dont le transport aérien doit se transformer pour répondre à l’urgence climatique. © Air France

En jouant sur tous les leviers de décarbonation éprouvés, en vol comme au sol, Air France a réussi à réduire de 50% les émissions de CO2 de deux vols commerciaux expérimentaux, l’un vers Montréal avec un A350-900 et l’autre vers Lisbonne avec un A220-300. Cette opération s’inscrit dans le programme global de décarbonation « Air France ACT ».

Le 13 avril 2022, Air France a lancé « Air France ACT », un programme qui vise à réduire de 30 % les émissions de CO2 par passager-km d’ici 2030 par rapport à 2019, soit -12% d’émissions totales. C’est une somme d’actions qui permettra d’atteindre cet objectif. C’est ce qu’a voulu démontrer la compagnie à travers deux exemples : un vol long-courrier transatlantique et un moyen-courrier intra européen.

L’opération s’est ainsi déroulée sur deux vols commerciaux, l’un à destination de Montréal opéré en A350-900,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.