Accueil » Les adieux discrets de l’Airbus A380 à l’aéroport de Toulouse

Les adieux discrets de l’Airbus A380 à l’aéroport de Toulouse

Vendredi 15 octobre 2021, à 18H10 locale, le tout dernier A380-800 neuf au décollage de Toulouse s’est envolé vers Tokyo Narita pour débuter sa carrière aux couleurs de All Nippon Airways. Le spotter Daniel Faget était au bord de la piste pour Aerobuzz.fr

 

16.10.2021

 

Ce Ferry Flight immatriculé ANA9398 fut aussi le plus suivi au monde sur le site Flight Radar. Près de 2000 spotters en direct juste après son décollage… Initialement prévue en avril puis octobre 2020, la livraison du 3ème et dernier A380 (MSN 266) de la flotte de All Nippon Airways avait été différée à la demande de l’opérateur pour cause de pandémie. Contrairement au tout dernier Airbus A380 bientôt livré à Emirates, l’appareil a décollé de Toulouse « car la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

2 commentaires

  • stanloc

    Vraiment, à mes yeux, c’est d’un mauvais gout de peindre un avion de cette façon. Ça ne me donne pas envie de le prendre pour voyager.
    Je me suis laissé dire qu’une peinture « normale » sur un A380 coûtait de l’ordre de 700 000 euros et qu’il fallait étaler 500 kg de peinture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.