Accueil » MH370 : déjà l’heure des interrogations

MH370 : déjà l’heure des interrogations

La récupération d'une dizaine de débris dans l'océan indien met à mal les diverses théories complot qui entourent la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines (MH370). © Boeing

Quatre jours après la disparition du vol MH370 entre Kuala Lumpur et Pekin, toujours aucune traces du Boeing 777 de Malaysia Arlines et de ses 239 occupants. Les media ayant peur du vide, les hypothèses se multiplient sans que rien ne puisse venir les étayer.

C’est le pire des scénarios : un avion qui a disparu sans laisser de trace, sans avoir transmis le plus bref des messages d’urgence, qui repose très probablement au fond de l’océan, mais sans qu’il soit possible de le localiser. Le vol MH370 de Malaysia Airlines du samedi 8 mars s’est littéralement évaporé, un cauchemar pour les familles des passagers et des membres de l’équipage, pour la compagnie aérienne, pour Boeing, pour Rolls-Royce.

Les informations actuellement disponibles sont incomplètes et, pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

13 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • MH370 : les invraisemblances et l’hypothèse jamais évoquée
    Au JT France 2 de ce 8 avril, on nous explique que les signaux interceptés il y a quelques jours, pouvant provenir des boîtes noires, n’ont plus été reçus depuis : ce serait logique puisque c’est juste à la fin théorique d’émission des boîtes que les signaux ont été reçus. Et l’on nous ajoute que ce qui trouble le plus, c’est que aucun débris n’a été repéré sur zone… Mais ne nous a-t-on pas expliqué encore et encore que les débris suivent les courants et peuvent dériver de cent kilomètres en une journée ? Comment dès lors faire gober sérieusement à quiconque de tant soit peu éveillé, soit que les courants se seraient arrêtés pendant un mois, soit que les boîtes noires éventuellement posées au fond dérivent avec les courants ? ? ? Et des invraisemblances ou contradictions comme celle-là, j’en ai (on en a) relevé des quantités. Il y eut une célèbre Caravelle assurant la liaison avec la Corse dont la seule conclusion fut finalement qu’elle avait été abattue par erreur par un missile de l’armée. Je verse peut-être dans l’affabulation, mais il faut avouer que l’affaire s’y prête : je suis de plus en plus convaincu que le sort de cet avion est connu depuis peut-être le début et que des « raisons d’état » (je ne sais lequel) interdisent de révéler la vérité, au plus grand mépris des familles en attente de deuil. Quand même, j’y reviens, ces boîtes noires émettent un mois sur un rayon de quelques kilomètres, et juste au bout d’un mois un navire passe par hasard pile poil où il faut à quelques kilomètres près alors que l’on mène des recherches sur des milliers de kilomètres à différents endroits depuis un mois ! Et ô désespoir, les jours suivants, on ne reçoit plus de signaux donc on ne sait pas ou faire plonger les engins de prospection… Pas étonnant que toutes les hypothèses fusent si l’on prend conscience qu’à l’écoute des informations, il n’y a pas que des abrutis, y compris devant la télévision dont la fonction est pourtant, aux grandes heures d’écoute, d’en confectionner le plus possible ! ! !

    Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    Baumgartner a tente de battre son propre record… J’ai essaye de le joindre au tel, sans reponse de sa part j’en tire mes conclusions !!! Pas de bol, et c’est un missile humain qui vous tombe dessus.

    A l’epoque des infos 2.0 et des enquetes resolues en 50 minutes, le temps de l’episode pubs comprisent c’est une avalanche d’infos, des plus farfelues aux plus techniques, sans pour autant repondre aux plus basiques !

    Les scenari complotistes holliwoodiens c’est une chose, mais parfois a se demander si un banal accident aurait pu arriver ?

    Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    « Entre-temps, on peut avancer qu’en toute logique, l’avion a explosé en vol, ce qui expliquerait l’absence de toute communication radio et justifierait que les débris, tombés depuis l’altitude de 11.000 mètres, soient éparpillés sur une surface importante. Rien n’est certain pour autant. »

    Si les débris étaient éparpillés sur une grande zone .. cela faciliterait leur découverte …
    Plus facile de les trouver que de trouver une seule pièce en un endroit précis ..
    Apparament ce n’est pas le cas .. puisque pas un seul débris aperçu !!!

    Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    Une idée à 100 balles pour les enregistreurs de vol, pourquoi pas une récupération des données en temps réel durant le vol, via satellite ou qqch de ce genre ? Je reste étonné que ça n’existe pas encore. il doit y avoir des contraintes techniques quelque part que je ne connais pas ?

    Répondre
    • MH370 : déjà l’heure des interrogations
      Trop de donnees a transmettre simultanement en temps reel, trop d’avions et pas assez de canneaux satelites dispo.
      Sans compter le cout …

      Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    Peut-être un détournement de l’appareil vu le changement de cap soudain sans prévenir les contrôleurs => intervention de l’armée => tir de destruction de cette dernière contre l’appareil et étouffement du dossier en classant « peu probable » la piste terrorisme.

    Autre scénario probable…

    Répondre
    • par Pappy Boyington

      MH370 : déjà l’heure des interrogations
      Désormais après ces quelques jours sans traces aucune.
      Je penche aussi sur cette version de désintégration en vol suite à tir de missile sol/mer-air ou air-air (possiblement accidentel) plutôt qu’une action terroriste embarquée. Mais qui? Les tractations doivent être en cours. Raison pour laquelle il y a peu de communications, la question à laquelle il faut répondre est : qui va payer? tout se résume à de l’argent. Je pense et prie pour les passagers et à la peine de leur famille qui qu’ils soient.

      Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    A chaque « disparition » d’un avion de ligne, je reste toujours aussi incrédule …
    Aucun constructeur n’est-il à ce jour capable d’équiper un appareil d’une balise de détresse étanche et flottante qui s’éjecterait automatiquement en cas de crash. Un tel système est il impossible à réaliser ? Mes pensées vont aux victimes et à leurs familles.

    Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    En dehors de toute consideration technique et sans parler d’acte malveillant, je subis deja la fouille au corps pour un nantes-toulouse avec confiscation du coupe ongle, alors qu’au depart de certains pays, c’est a peine un regard.
    Avec tout le respect que j’ai pour les disparus et leur famille, on ne parle pas ici d’un aerport de seconde zone desservi par des compagnies lowcosts surement tout aussi bien securises.
    On affecte des ressources humaines et techniques a des elements connus qui ne devraient meme plus exister.

    Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    les catastrophes sont rarement du passé qui se répète, c’est ce qui en fait des catastrophes par impréparation des structures, laissant l’équipage seul avec un devoir créatif. néanmoins, il est curieux que ne soient pas envisagées deux cas déjà expérimentés: le déploiement d’une reverse en vol, conduisant l’avion dans une vrille mortelle (laudaair) ou le suicide d’un des membres d’équipage (egyptair).

    Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    Est-il possible de déconnecter toutes les liaisons d’un avion pour le rendre invisible et non détectable ?
    A aucun moment on ne parle des messages ACARS ?
    La presse fait état de téléphones de passagers opérationnels. Impensable si l’avion a explosé au dessus de l’eau ?

    Répondre
    • MH370 : déjà l’heure des interrogations
      Les données enregistrées par flightradar24 :
      17h16 35000 ft 473 kt 6.48N 103.37E cap25°
      17h17 35000 ft 473 kt 6.58N 103.41E cap25°
      17h18 35000 ft 473 kt 6.68N 103.46E cap25°
      17h19 35000 ft 474 kt 6.80N 103.52E cap25°
      17h20 0 ft 471 kt 6.93N 103.59E cap40° perte d’info altitude et chgt de cap
      17h21 0 ft 471 kt 6.97N 103.63E cap40° Dernier message ADS-B

      Répondre
  • MH370 : déjà l’heure des interrogations
    MH370 dans un contexte plus large:
    http://blogs.reuters.com/data-dive/2014/03/10/charting-the-malaysian-airliner-disappearance/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.