Accueil » Southwest mise tout sur le 737 MAX de Boeing

Southwest mise tout sur le 737 MAX de Boeing

La low cost américaine Southwest commande 100 Boeing 737 MAX-7 supplémentaires. Elle a pris 155 options. Elle porte ainsi ses commandes fermes à 349 MAX.

30.03.2021

Les 650 Boeing 737 MAX-7 et 8 qui pourraient constituer à terme la flotte de Southwest ont une capacité respective de 140-150 sièges et 175 sièges. © Boeing

D’ici à 2031, Southwest pourrait réceptionner plus de 600 Boeing 737 MAX. La doyenne des low cost n’a pas de doute. Au plus fort de la crise du 737 MAX, certains observateurs lui prêtaient l’intention de passer à l’320neo. Tous les doutes sont désormais dissipés. Southwest demeure le plus fervent supporter de Boeing et la plus belle caution pour le 737 MAX dont pouvait rêver l’avionneur américain. Avec le contrat officialisé le 29 mars 2021, Southwest a commandé, à ce jour,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

3 commentaires

  • Niko

    En france ou en Europe, on a souvent tendance a enterrer un peu vite les grandes entreprise americaines, on l a fait IL y a quelques années avec l automobile, mais aujourd hui au plus profond de nos camppagnes francaises on trouve quasiment plus de Ford que de renault qui est passé en quelques années de 50% de part du marché en france a 15% les mois ou tout va bien et ceci avec un pdg génial, Un grand capitaine d industrie, vu mon age j irais pas courir la campagne americaine pour y compter les renault, ceci pour dire que ni renault ni airbus ne sont sauvés, Bonne chance a eux, niko dijon

  • Robert Le Borgne

    J’imagine que Boeing lui a consenti un prix d’ami pour lui servir ainsi de porte drapeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.