Accueil » Culture Aéro – brèves » Dassault fête ses 100 ans au Grand Palais

Dassault fête ses 100 ans au Grand Palais

La société de création de grands évènements historiques Amaclio et Dassault Aviation qui fête ses 100 ans ont décidé d’unir leurs moyens pour offrir un spectacle où bien des superlatifs sont justifiés : vidéo monumentale, écrans géants mobiles de plus de 25 m de côté, images projetées à 360° (3.000 m2 de projection avec 23 vidéos projecteurs). Ce spectacle intitulé «La conquête de l’Air, l’épopée Dassault, une aventure française» est proposée au public du 9 au 14 avril 2016 dans le prestigieux Grand Palais à Paris. Pour évoquer ces 100 ans d’histoire, 5.000 heures de tournage et d’infographie ont été nécessaires.

C’est en effet en 1916, au moment de la bataille de Verdun que Marcel Dassault inventera l’hélice Eclair, plus performante que celles existantes. Il lui en sera commandé 5.000 au cours de la guerre. Cette date marque le début de l’épopée qui a conduit aujourd’hui au Rafale, au Falcon 8X et au Neuron…
C'est avec l'hélice Eclair que tout a commencé en 1916…
C’est dans la nef du Grand Palais Au Grand Palais tout est gigantesque, et particulièrement la Nef, espace qui abritera bientôt le spectacle. Construit pour la grande Exposition universelle de 1900, le monument a nécessité des travaux énormes qui n’ont pourtant duré que trois ans, avec 1 500 ouvriers. Pour réaliser la Nef couverte par une des plus grandes verrières d’Europe, il a fallu plus d’acier que pour construire la Tour Eiffel…Cet énorme vaisseau transparent est le symbole du monument : 450 000 mètres cube de volume d’air, 13 500 mètres carrés au sol, 200 mètres de long, 60 tonnes de peinture et une voûte de verre. Quant au monument tout entier il pèse 200 000 tonnes !, né aux premières heures de la fée électricité, que fut présenté à la ferveur des foules, les premiers avions dans ce qui fut le premier Salon de l’Aviation ; il s’appelait Salon de la Locomotion aérienne et s’y tiendra de 1909 à 1951.

Un siècle après, Bruno Seillier, créateur de la Nuit aux Invalides et des Luminessences d’Avignon, rend un hommage féérique à tous les Icare, Dédale et Pégase.
Du créateur Marcel Dassault aux avions les plus mythiques, des héros de l’Aéropostale aux pilotes de chasse, le Grand Palais va vibrer à l’évocation des pages les plus belles de la conquête de l’air, à travers une symphonie visuelle et sonore, passerelle entre le passé et le futur.
Trois avions seront intégrés au spectacle du Grand Palais
Trois vrais avions seront acteurs : Mystère 20, Mirage 2000 et Rafale. La musique du spectacle a été composée par Thierry Malet et enregistrée par l’Orchestre Philharmonique de Prague. Les voix du commentaire seront Déborah Perret, Benoit Allemane et Jean-Pierre Michaël. Le spectacle, auquel 400 personnes ont travaillé, dure 56 minutes et comprend 61 séquences.

L’importance de l’événement contraste avec sa brièveté : seulement six soirées ouvertes, avec deux séances pour 3.000 spectateurs à 21 h et à 22 h 30. Les deux premières sont déjà remplies ; si vous souhaitez vivre ces instants, ne tardez pas, réservez vos places dès maintenant sur le site de l’événement.

Jean Ponsignon

1 commentaire

Laisser un commentaire

Sur facebook