Accueil » Culture Aéro – brèves » Un Zéro dans le ciel japonais

Un Zéro dans le ciel japonais

Soixante-dix ans après la fin de la deuxième guerre mondiale, un Zéro A6M modèle 22 vole à nouveau dans le ciel japonais.

C’est dans la jungle de Papouasie-Nouvelle-Guinée que l’épave de l’avion a été retrouvée dans les années 70. Restauré aux Etats-Unis, il a participé à des shows aériens ainsi qu’au film Pearl Harbour. Son nouveau propriétaire, un business man japonais, l’a rapatrié en septembre 2015 au Japon.
Un Mitsubishi A6M Zero modèle 22 a effectué un vol de test fin janvier au Japon

Le Zéro a effectué un court vol de test le 27 janvier dernier depuis la base navale de Kanoya, a proximité de Kagoshima sur l’île de Kyushu, d’où sont parties la moitié des attaques kamikazes à partir de mars 1945 et jusqu’à la fin de la guerre. Preuve, s’il en était besoin, que les anciens adversaires sont devenus aujourd’hui amis, l’avion était piloté par un américain, ancien de l’US Air Force.

Les Zero A6M, construits à près de 10.000 exemplaires par Mitsubishi et Nakajima Aircraft, étaient considérés comme des avions redoutables, rivalisant avec le tout aussi fameux Spitfire et tristement célèbres lors de leur utilisation dévastatrice par les kamikazes. Une poignée de Zero subsiste encore en état de vol.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Sur facebook