Accueil » En vol sur les Epsilon de la Patrouille Apache

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

En vol sur les Epsilon de la Patrouille Apache

Le cinquième gagnant du jeu-concours organisé à l’occasion des 10 ans d’Aerobuzz.fr a volé à bord d’un des TB30 Epsilon de la Patrouille Apache, sur l’ancienne base aérienne de Dijon.

25.10.2019

Philippe, le gagnant #5 du jeu-concours organisé par Aerobuzz, a vécu une expérience aéronautique exceptionnelle à Dijon avec les pilotes de la patrouille Apache. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

C’est encore une expérience inoubliable qu’a vécue un lecteur « Premium » d’Aerobuzz.fr. Après le survol du Mont-Blanc en motoplaneur (avril 2019), une immersion à l’école des pilotes des hélicoptères de combat de l’ALAT (juillet 2019), une séance de voltige dans le box des championnats du monde 2019 avec Catherine Maunoury (août 2019) et une mission d’entrainement en A400M Atlas de l’armée de l’Air (août 2019), le cinquième lot mis en jeu était un vol en Epsilon, avec les pilotes de la Patrouille Apache.

Philippe, le gagnant est pilote privé. Passer des 160 cv de son habituel PA-28 aux 300 cv du TB30 a été une révélation. C’est la première fois qu’il avait une telle puissance dans sa manette des gaz. Le lot offert par Apache Aviation était une séance de voltige en patrouille serrée. Une autre première pour Philippe qui a profité de sa venue à Dijon pour s’offrir une séance d’entraînement d’une heure et demie avec un des pilotes-instructeurs de la patrouille.

Le vol en Epsilon a aussi été l’opportunité pour Philippe de rencontrer, à Dijon, des pilotes d’exception, à commencer par Jacques Bothelin, le fondateur et leader de la patrouille Breitling. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Trois Epsilon, comme au temps de Cartouche Doré… © Gil Roy / Aerobuzz.fr

La raison d’être des Epsilon au sein de la Patrouille Apache qui met également en œuvre les L-39 de la patrouille Breitling, est la formation UPRT des futurs pilotes de ligne. Cette formation sera intégrée au cursus à partir de fin 2019. Elle vise à préparer les pilotes à faire face à des événements inattendus qui pourraient les placer dans une position inhabituelle. C’est typiquement le cas d’un décrochage ou d’une mise dos accidentelle due à une violente turbulence de sillage. La Patrouille Apache s’est positionnée sur ce nouveau marché avec des instructeurs expérimentés et un avion démonstratif. Philippe a pu en juger par lui-même ! La courte vidéo en témoigne…

Gil Roy

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

4 commentaires

  • Claudine Clostermann

    Si, JMB, vous avez les mérites d’être admiratif, de sublimer et de ne pas râler. Moi, j’habite à proximité de l’aéroport d’ORLY et j’ai vu décoller le B19, le DC3, la PAF…etc, quand ils y étaient encore basés et ça faisait du boucan, mais moi j’étais comme une girouette dans la contemplation en pensant que,finalement, c’était trop furtif, car c’est tellement beau.

  • JMB

    Dire que tout ça s’est passé à la verticale de chez moi, on voit mon village lors du 1er passage dos, j’étais sur ma terrasse à profiter du spectacle…..
    Du coup j’ai un peu gagné sans participer au concours…. 🙂

    • Claudine Clostermann

      Bravo JMB pour votre commentaire car vous avez profité d’un beau spectacle sans vous plaindre des nuisances…aussi, vous avez gagné le concours des riverains satisfaits, admiratifs et tolérants envers l’activité aérienne d’un aérodrome ou d’un aéroport. C’est une belle récompense aéronautique au regard du contexte actuel.

      • JMB

        Merci Claudine, je n’avais pas vu les choses sous cet angle, il faut dire que l’aviation est une passion depuis que j’ai eu l’âge de 6 ou 7 ans, que j’étais moi-même instructeur à Longvic où j’ai vu arriver les Breitling, obligés de squatter quelques temps dans nos locaux et j’ai même assuré quelques séances de simu IFR à certains d’entre eux dans le cadre de leur conversion militaire/civil!…

        Forcément ça crée des liens, je n’ai donc pas grand mérite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.