Accueil » Le Falcon 6X prend forme

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Le Falcon 6X prend forme

Le très attendu Falcon 6X est dans les temps. Photos à l’appui, Dassault a présenté en ouverture de la convention annuelle de la NBAA (Las Vegas 22-24 octobre 2019), l’avancement de la construction du premier exemplaire dont l’assemblage final est imminent.

22.10.2019

L'une des plus récentes photos du Falcon 6X prise, le 18 octobre 2019, dans l'usine Dassault de Biarritz. © Dassault Aviation

Les photos datent de vendredi 18 octobre 2019. Elles ont été prises dans l’usine de Biarritz, juste avant que l’équipe Dassault avec à sa tête Eric Trappier, le PDG du groupe, s’envole pour Las Vegas, où se tient du 22 au 24 octobre 2019, la grand messe mondiale de l’aviation d’affaires. Ces photos diffusées la vielle de l’ouverture au public de la convention annuelle de la NBAA montrent les pièces essentielles du futur biréacteur et en particulier, d’un côté le fuselage complet du premier Falcon 6X dans l’atelier de Biarritz et de l’autre un élément de voilure dans l’usine de Martignas, près de Mérignac.

Pour une entrée en service du Falcon 6X prévue en 2022

Ces différents éléments seront assemblés à partir du début 2020 sur la chaine d’assemblage final de l’usine de Bordeaux-Mérignac. Le premier vol du très prometteur Falcon 6X demeure fixé en 2021. La page Falcon 5X sera alors définitivement tournée et l’échec du Silvercrest, plus qu’un mauvais souvenir.

A propos de la motorisation, Eric Trappier a confirmé que le développement des moteurs Pratt & Whitney Canada PW812D se poursuivait, également, comme prévu. A ce jour, les 6 moteurs destinés au banc d’essai totalisent plus de 1.200 heures de tests et d’utilisation, qui ont ainsi permis de valider les points de certification dits à haut risques tels que les ingestions d’oiseaux, l’utilisation par temps froid ou encore la perte d’ailette de fan. Une nouvelle campagne de tests est programmée sur le PWC812D équipé de sa nacelle intégrée conçue spécialement par United Technologies Corp.

Un concentré de technologie

Le Falcon 6X sera doté d’une nouvelle génération de commandes de vol électriques, que Dassault, pour sa part, préfère qualifier de « numérique ». Et c’est un fait, le DFCS (Digital Flight Control System) repousse encore le niveau de contrôle des différentes gouvernes, incluant le tout nouveau flaperon ; un savoir-faire maîtrisé issu du monde de l’aviation militaire et qui est en continuelle évolution. Le contrôle automatique de l’ensemble des surfaces mobiles, flaperons compris, par le DFCS permet l’optimisation des performances et du contrôle de l’avion.

Avec une autonomie de 5.500 NM (10.186 km) le Falcon 6X pourra relier Paris à Beijing, Los Angeles à Londres ou Sāo Paulo à Chicago sans escale, à Mach 0,85. Dassault promet un confort inégalé pour les futurs passagers qui prendront part à ces vols long courrier. Le futur biréacteur a été conçu autour d’une cabine spacieuse qui offrira la plus grande section du marché, et qui sera encore plus silencieuse que celle du Falcon 8X, l’actuelle référence en la matière.

« Je suis heureux de constater qu’après 3 années de mise en service de notre Falcon 8X ultra long-range, ses opérateurs sont toujours élogieux concernant le confort exceptionnel et le silence de sa cabine, ainsi que sa stabilité en vol. », déclare Eric Trappier. Le Falcon 6X promet d’être le digne descendant d’une lignée prestigieuse.

Daphné Desrosiers

 

 

Falcon 6X : ces 50 cm qui font la différence

A propos de Daphné Desrosiers

chez Aerobuzz.fr
Daphné Desrosiers exerce tour à tour le métier d’agent d’escale, d’hôtesse de l’air avant d’accomplir son rêve : devenir pilote de ligne. Du MD83 au Boeing 737 NG, elle accumule les heures de vol tout en ayant à cœur de transmettre l’histoire de l’aviation. Auteure de plusieurs ouvrages, Daphné Desrosiers rejoint Aerobuzz.fr en 2019 afin de partager son expérience et sa passion.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.