Accueil » G1 Aviation sur la route de l’Élysée en passant par Lyon-Bron

G1 Aviation sur la route de l’Élysée en passant par Lyon-Bron

G1 Aviation est invité à exposer un de ses ULM G1 SPYL dans les jardins de l’Élysée, début juillet 2021. Avant ce qui ressemble à une consécration, le constructeur de Gap-Tallard est présent à France Air Expo (Lyon-Bron, 17, 18 et 19 juin 2021) avec la version remorqueur de son planeur et de nouvelles perspectives ouvertes par le plan de relance de l’industrie aéronautique initié par le gouvernement.

3.06.2021

L'ULM métallique G1 SPYL de G1 Aviation équipé de roues Beringer également produites à Gap-Tallard sera exposé au salon France Air Expo, les 17, 18 et 19 juin 2021 à Lyon-Bron. © G1 Aviation

En 2020, malgré la pandémie qui l’a contraint à suspendre son activité pendant deux mois et demi, G1 Aviation est presque parvenu à produire un ULM par mois. En 2021, le constructeur de Gap-Tallard est bien parti pour tenir la cadence mensuelle de 1,5. Il a renforcé ses effectifs en recrutant un ouvrier spécialisé et un apprenti Bac Pro en alternance. Ils sont désormais 10 salariés dans un atelier en cours de profonde modernisation.

G1 Aviation fait, en effet, partie des PME françaises qui bénéficient du Fonds de modernisation de la filière aéronautique dans le cadre du plan de relance lancé en 2020 par le gouvernement. Grâce aux subventions de plusieurs centaines de milliers d’euros qu’il a réussi à décrocher, il peut envisager de renouveler l’ensemble de son parc machines. « Le centre numérique de découpe, la presse plieuse, les moules pour l’emboutisseuse et d’autres investissements nous permettront un gain de productivité important.« , se réjouit Serge Présent, dirigeant de G1 Aviation.

Posé réussi pour G1 Aviation à Gap-Tallard

G1 Aviation s’agrandit

Et comme un bonus, G1 Aviation est invité à exposer dans les jardins de l’Élysée, les 3 et 4 juillet 2021, son modèle emblématique, la G1 SPYL. Le gouvernement français organise pour la deuxième année consécutive une grande exposition destinée à valoriser le « made in France ». L’ULM métallique à décollage et atterrissage court a été choisi pour représenter les Hauts-Alpes.

L’ULM G1 SPYL-XL de G1 Aviation qui sera exposé dans les jardins de l’Elysée, les 3 et 4 juillet 2021. Un G1 avec une masse maximale au décollage portée à 525 kg (contre 472,50 kg pour la version de base) et des roues Beringer… bleues ! © G1 Aviation

L’appareil exposé, sera du même type que celui que les visiteurs du salon France Air Expo (17, 18 et 19 juin 2021, à Lyon-Bron) pourront voir. Il s’agit plus précisément de la version remorqueur de planeur. G1 Aviation en a construit quatre en 2020, sur un total de 11 ULM dont 4 à l’export.

G1 Aviation monte en cadence

Actuellement, le constructeur de Gap-Tallard est occupé à produire les trois ULM destinés à l’armée de l’air mauritanienne, pour la surveillance de la frontière avec le Mali. Les deux premiers doivent être livrés en juillet 2021, et le troisième en août 2021. Les applications militaires, mais aussi le travail aérien (en particulier l’agriculture) constitue un débouché important pour l’ULM G1 SPYL qui reste néanmoins, une machine prisée par les propriétaires privés disposant de pistes courtes. Le prix d’un G1 correctement équipé avoisine les 90.000 euros TTC.

La subvention qu’il a obtenue dans le cadre du plan gouvernemental de relance de la filière aéronautique permet également à G1 Aviation d’investir dans le futur. A court terme, il vise la certification allemande (masse maximale au décollage de 600 kg) qui lui ouvrira de nouveaux marchés en Europe (Royaume Uni, Suisse, Autriche,…). A plus long terme, il est engagé dans la conception et la fabrication d’un G1 prototype propulsé par un moteur à hydrogène en collaboration avec une la start up toulousaine Beyond Aerospace. Cette aide financière providentielle va également lui permettre de terminer l’étude, et la mise au point d’un « G1 » avec l’aile biplan « Colab » : « Cet aéronef aura des performances « époustouflantes » surtout à basse vitesse« , promet Serge Présent.

Gil Roy

Invitation gratuite au salon France Air Expo

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

3 commentaires

  • Pif

    La route de l’Elysée…comme si c’était le graal : c’est très Français…
    Ce n’est pas pour autant que Serge Présent, tout jeune homme demeure t’ il, continuera à sortira annuellement de sa poche les centaines de milliers d’euros nécessaires à l’équilibre financier de ce petit atelier.

    • Jean-Mi

      Le message est ailleurs.
      A l’heure de l’aviation bashing, à l’heure du green washing en commençant par les détails plutôt que par le gros oeuvre, le président de la république va recevoir dans son jardin l’une de ces machines déclarée ennemie de la nation par quelques énervés de la posture….
      Je trouve ça beau et signe qu’il n’y a pas que quelques-uns qui ont l’oreille de l’Elysée.
      Alors je dis bravo et félicitations à G1 aviation qui en a bien besoin.

  • Jean-Mi

    Bravo à G1 aviation pour cette reconnaissance qui doit faire bien chaud au coeur du coté de Gap.
    Et un beau signal pour l’aviation légère après l’épisode de Poitiers.
    Espérons que les médias en fasse bonnes images.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.