Accueil » L’avenir des taxis volants porté par le drone

L’avenir des taxis volants porté par le drone

Même si son taxi-volant Volocity est plus médiatisé, c'est avec le Volodrone qui a fait son premier vol public le 12 octobre 2021, que Volocopter s'engage dans la voie des essais en vol. © Volocopter

Le drone est en passe de devenir le laboratoire pour mettre au point les nouvelles mobilités du futur. A l’inverse, les centaines de millions de dollars levées par les eVTOL vont bénéficier indirectement au drone. Une convergence gagnant-gagnant. Le vol autonome n’en demeure pas moins un défi qui implique une solution de rupture.

Au salon UAV Show 2021, le constat que fait Emmanuel Guyonnet, responsable drone de Thales, est sans appel : « Il est plus difficile de gérer un drone autonome de 100 kg qu’un eVTOL avec à son bord une personne capable de prendre une décision en fonction de sa perception de la situation. Nous sommes dans un concept aéronautique classique. Mais la mobilité aérienne urbaine n’est rentable qu’autonome. C’est pour cette raison que le drone apparaît aujourd’hui comme un laboratoire...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.