Accueil » Les rencontres aéro-médicales de Saint-Louis du Sénégal

Les rencontres aéro-médicales de Saint-Louis du Sénégal

De fidèles participants du Rallye Toulouse - St-Louis ont proposé une conférence sur l’amélioration de la sécurité en milieu hospitalier, via des méthodes communément utilisées dans l’aérien. Plus de 50 médecins ont fait le déplacement à l'Hôpital Régional de Saint-Louis.

6.10.2017

Un autre aspect du rallye aérien Toulouse-Saint Louis du Sénégal. © Magali Rebeaud / Aerobuzz.fr

Transmettre les principes de la sécurité aérienne au monde médical, tel est le sujet sur lequel se sont penchés Dominique Arickx, ancien pilote de ligne rompu à l’utilisation de check-lists et contrôles mutuels et Philippe Izard, médecin anesthésiste, passionné d’aviation. L’utilisation des « check-list », bien connue en aviation, s’est transmise récemment dans le milieu médical ; d’abord en radiothérapie, puis au bloc opératoire.

« L’application de cette seule procédure permet de diminuer significativement les complications postopératoires, voire la mortalité dans certains hôpitaux des pays émergeants… », explique Dominique. Et dans le but d’améliorer encore davantage la sécurité du patient, d’autres bonnes pratiques, naturelles dans l’aérien, pourraient se développer dans le secteur médical. Citons par exemple, le briefing, mais aussi la répartition des tâches, le contrôle croisé, la gestion de l’interruption de tâche, ou bien encore le débriefing.

Cette conférence s’est suivie d’une remise de colis contenant du matériel médical, embarqués depuis Toulouse à bord des 22 appareils du rallye Toulouse-Saint Louis du Sénégal.

 

Magali Rebeaud

 

Un commentaire

  • Yann

    Trois autres grands systèmes utilisés en Aero semblent manquer au milieu médical:
    -la boucle SV (sécurité des vol). Enregistrement des vols, enquête lors d’incidents, études des causes, suivi statistiques des difficultés, retours d’expériences, information, journées SV, CRM,….
    -la standardisation des procédures. Les protocoles semblent être différents entre les hôpitaux et cela peut porter atteinte à la sécurité.
    -les l’imitations d’emplois: une infirmière n’ayant pas pratiquée pendant plusieurs années n’est pas tenue d’effectuer un reentrainement cadré et validé par l’autorité avant d’exercer à nouveau. Il ne semble pas non plus y avoir de contrôles continus comme nos contrôles en ligne, QT,…

    Mais il y a certainement du bon à prendre dans ce milieu pour nous aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.