Accueil » Les vols de tractage de banderoles épargnés

L’amendement du groupe parlementaire Écologie Démocratie Solidarité (EDS) qui visait à interdire purement et simplement le tractage de banderoles publicitaires par avion et ULM a finalement été rejeté en commission du Développement durable.

19.10.2020

© Action communication

Cela faisait partie d’un ensemble de propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) visant à « réguler la publicité pour réduire les incitations à la surconsommation ». Il s’agissait très précisément d’ « interdire les avions publicitaires ». Le groupe parlementaire Écologie Démocratie Solidarité (EDS) s’était emparé de l’idée et avait déposé un amendement à l’Assemblée nationale. Finalement, la proposition a été rejetée en commission du Développement durable. « Le bon sens a prévalu sur une proposition discriminante, injuste et dangereuse pour l’équilibre économique de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

27 commentaires

  • lavidurev

    @bdd13 les references ne manquent pas et voici un lien sur la liste des climatosceptiques , (panel de specialistes et scientifiques eminent du monde entier) , bonne lecture.
    https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

  • lavidurev

    @bdd13, Bonjour,Vous avez raison de souligner que le College de France pretend l inverse , cependant d autres sources serieuses pretendent le contraire en se basant sur des modelisations bien plus longues que celles utilisees par le College de France. Les references ne manquent voici un lien qui vous en ouvrira d autres. Cordialement.

    https://www.science-climat-energie.be/2020/05/08/le-giec-lhypothese-du-co2-et-le-soleil-1-2/

  • Michel

    Au moins mon commentaire fait réagir, même si c’est moi l’insulte… Coté banderole, il y a quelques années déjà, nous nous sommes posés avec mon epouse à Berck où un gars faisait de la banderole. Remorqueur planeur, j’ai annoncé à ma femme que j’allais contacter l’entreprise de StOmer pour faire la même chose. Elle a trouvé cette activité très dangereuse ( elle est pilote). Deux jours après, il se tuait. Doit-on mourir pour même pas gagner sa vie mais juste etoffer son carnet ?

  • Hemel

    La connerie n’a pas de limites, mais il faut laisser aux mediocres, la possibilité de critiquer et d’insulter, ce sont leurs seuls moyens de s’exprimer et de se croire intéressants . On les a retrouvés sur les ronds-points, à boire des bières et bouffer des merguez bon marché.

    • lavidurev

      @Hemel , Quelle mechancete que vous avez de fustiger les uns et les autres comme celle de prendre les (gilets-jaunes) de haut , etait ce par manque de courage que vous n osez meme pas les citer, car votre personne vise les uns et les autres en utilisant des qualificatifs dedaigneux et irrespectueux ? Qu apportez vous de constructif Hemel pour faire avancer ce debat ? C est certainement pas le ciel qui parle comme le pretend votre pseudo mais plutot Satanas.

  • JPH

    L’informatique représente entre 2 et 5% des émission de gaz à effet de serre, quand toute l’aviation civile représente environ 2%

    https://www.arte.tv/fr/videos/068855-003-A/l-informatique-verte-sera-t-elle-bientot-une-realite/

    Que penser des pubs en 4k sur les plateformes de streaming, qui s’affichent de manière ciblées après que des fermes de serveurs aient effectués un grand nombre de calculs et recoupements d’informations glanées au cours d’une chasse à l’internaute distribuée et continue.

  • Merci Michel pour ton commentaire.
    En effet, ce n’est pas dans l’outrance qu’on réglera les choses.
    Il faut entamer une transition et non pas faire une rupture brutale qui peut poser plus de problèmes qu’elle n’en résoud.
    Dans l’industrie, quand un problème survient on cherche les causes possibles, on les classe par ordre d’importance et on s’attaque aux plus grosses.
    Ne commençons donc pas par ces quelques sociétés qui vivent de ce remorquage qui est effectivement des cacahuètes (peanuts….) et discutons plutôt que de nous envoyer des arguments de radicalisės.
    Aviation et écologie ne sont pas des opposės mais peuvent être complėmentaires.
    Petit rappel : il y a plein d’aėrodromes aussi au bord de la mer!

  • Woodplane

    Les banderoles tractées par des avions ou ULM pourraient être porteuses de messages « écologiques « :
    – Ne jetez pas vos détritus et mégots sur la plage!
    – Ne polluez pas l’eau avec la crème solaire !
    – Le ski nautique et les jetskis sont polluants!
    – Bateaux oui, mais à voile!
    – Pas de vacances en voitures diesel !
    – …

  • Edrobal

    On pourrait aussi mettre à la poubelle l’utopie de sauver le climat. Que ceux qui habitent en bord de mer déménagent.

    • lavidurev

      @Erdrobal Les vrais ecologistes nous les connaissons tous, ils vivent en foret amazonienne. Quant aux autres pretendus ecolos ….ils le sont surtout quand ca les arrange.

    • Jean-Mi

      Pour aller ou ? En centre ville ? 😉
      Puisqu’il faut sauver le soldat climat, attaquons de front les sources qui font 15%, 20%, ou 30% de la pollution d’abord, puis on verra plus tard pour ce qui fait 0,05%, qui sera déjà disparu entre temps par effet collatéral…
      L’aviation est l’un des domaines les plus instruit et impliqué dans la recherche de l’optimisation des performances, qui passe entre autre par la recherche vers des moteurs qui consomment moins, parce que c’est cher du kéro et que c’est lourd, il vaut mieux transporter des passagers…
      Quand on dépense des millions en développement pour monter des winglets sur des ailes pour gagner 2% de consommation, ou que tout le monde sort le champagne quand la dernière génération de moteur LEAP consomme 15% de moins que l’ancienne, ou que des centaines de travaux partout à travers le monde cherchent à diminuer le bruit de nos avions, ou que des trajectoires sont détournée pour le voisinage, alors je crois que l’aviation fait de nombreux efforts, déjà.
      On devrait peut-être le mettre plus en avant d’ailleurs.

  • lavidurev

    En poussant encore plus loin , quand un appareil porte le logo d une compagnie c est de la publicite qui pollue….et on n en finit plus ?
    Ces attaques maladives sous le pretexte d une ecologie de surface traduisent bien plus le malaise d une nation qui se divise a l heure ou elle devrait s unir. Diviser pour mieux regner. A qui profite le crime ? Pendant ce temps le chat dort !

  • Aff le loup phoque

    C’est le tractage d’une banderolle éminemment durable qui est admissible relativement au drapeau éphémère de la Patrouille de France !

    Je crois qu’en terme de connerie, on va encore avoir des news et ça c’est du durable sans conteste fautre d’être écolo !

  • Pierre

    Occasion ratée… Il me semble que parmi tous les avantages, parfois irremplaçables qu’on peut trouver dans l’industrie aéronautique, le tractage de banderoles publicitaires n’en ai pas un. Pas sûr que ce soit bon pour l’aéronautique dans son ensemble de défendre ce type d’utilisation. 🙁

    • Jean-Mi

      Le tractage de banderole est l’une des petites activités artisanales que l’on peut faire en aviation, mais qui n’est qu’un exemple parmi les nombreux petits boulots faisable en avion.
      Interdire le tractage est créer une jurisprudence pour interdire de fait et unilatéralement d’autre petits « travaux aériens », qui n’ont aucuns impacts réel sur l’écologie, mais bien réel sur les artisans et toutes petites société qui les font. Doit-on interdire à ces entreprises d’exister ou leur laisser trouver une solution (activité moins « polluante » ? changement d’orientation ?)

    • majoureau

      Non il faut défendre toute l’aviation générale et au delà toutes les activités aéronautiques .
      D’accord avec Raoul Vofoni

    • Si on va par là et qu’on cherche l’efficacité, il serait alors plus pertinent d’interdire toute publicité sur les horribles panneaux publicitaires en ville, bien plus générateurs de pollution du fait des nombreuses camionnettes diesel qui circulent pour changer les affiches! je serait bien curieux de connaitre le ratio carburant brûlé par l’ensemble de cette flotte de vehicules par rapport aux quelques dizaines de tagazous qui volent quelques mois d’été pour faire la promotion des commerces locaux et non de multinationales!

  • Raoul Volfoni

    Et une des 150 utopies mise à sa vraie place : la poubelle !, une !
    Suivante !

    • Michel

      Avoir la bave aux lèvres dès qu’on parle des « écolos  » n’est pas une preuve d’intelligence : j’ai brûlé plus de kerosen que beaucoup d’entre-vous et je suis depuis longtemps membre de Greenpeace ou je n’ai jamais entendu contre l’aviation de charges aussi stupides que JBB ou Volfoni contre l’écologie. Je veux un avenir decarbone pour ma fille de 10 ans (la banderole, c’est peanuts)

      • Jean-Mi

        Non, Raoul à raison !
        Si vous étiez vraiment écolo et pas démago, vous vous insurgeriez vous aussi contre ce genre de proposition de la CCC qui sont hors sujet de la guerre pour le climat tellement elles sont infinitésimales. Elles sont de la communication démagogique pure, gaspillent une énergie certaine pour être inapplicable, et surtout inutile. Et tuent directement des entreprises par fermeture au lieu de demander à ces entreprise de trouver une solution.
        Qu’on s’attaque aux grosses sources de pollutions bien visibles et connue d’abord ! Par effet domino, les petites sources de pollutions se tariront d’elles même, et pour celle qui reste se sera plus facile à détecter et à traiter !

      • Jean Baptiste Berger

        @michel
        Puisque vous m’interpellez, permettez-moi de vous renvoyer le compliment.
        Qui est « derrière » Greenpeace ?
        Vous n’avez même pas pensé à vous poser la question.
        Vous offrir auprès de votre fille une image de sauveur de planète et l’impliquer dans un débat qui vous dépasse manifestement ça, pour le coup, ce n’est pas bien intelligent.
        Personne, et surtout pas moi, ne charge l’écologie.
        C’est plutôt les imbéciles qui s’en réclament en approuvant sans la moindre réflexion les mesures les plus inutiles et les plus stupides qui sont proposées qui sont effectivement un peu malmenés ici…
        J’ai failli m’inscrire à Greenpeace du temps où ils sauvaient les baleines.
        Aujourd’hui, c’est le bras armé d’occultes spéculateurs pour qui la santé future de votre gamine n’est même pas un enjeu, tout au plus un prétexte….
        Renseignez-vous au lieu d’insulter des gens qui se sont retenus de le faire jusqu’ici, même si votre commentaire pourrait le justifier…
        Ce qui est peanuts, ici, c’est plutôt votre pauvre contribution à la recherche de solutions non dogmatiques pour valoriser la véritable écologie sans mettre bêtement à bas et sans états d’âme pour ceux qui en vivent tout un pan de l’industrie de votre pays .
        (Industrie qui vous a bien profité jusqu’ici, si j’ai bien compris….)
        Et Bravo Raoul, les élucubrations des chasseurs d’éléphants repentis qui font dans la sensiblerie en mettant leurs gosses en avant, ça suffit !

      • lavidurev

        @Michel bonjour, Les rayonnements magnetiques solaires sont d apres les geo-ingenieurs et astrophysiciens les grands responsables du rechauffement de la planete terre. Les analyses des carotages effectues portant sur des millions d annees parlent et valent tous les discours. La terre ayant environ 4, 5 milliards d annees. L astre solaire suit un cycle et notre planete entre a nouveau dans une periode de rechauffement provoque par le rayonnement magnetique solaire. L activite des hommes , la pollution, la surpopulation evidemment n arrangeront rien,cependant il faut remettre les choses a leur place.
        Quant a Greenpeace , cet organisme tres controverse aux fonctionnements financiers « bizarres » pour le moins qu on puisse dire ne facilite pas le travail de notre fameuse Cour des Comptes .

      • Raoul Volfoni

        @Michel,
        Ce n’est pas une charge contre l’écologie Michel, surement pas, c’est juste essayer de rendre les coups distribués un peu trop souvent en ce moment par des illuminés dangereux qui pourraient croire qu’on admet leurs délires si on restait sans réagir. Je parle de ceux qui utilisent l’écologie comme un PRETEXTE pour appauvrir ce pays, saccager notre économie, casser nos rêves et nous emm…. comme c’est pas permis au quotidien, et ça, juste pour servir leurs petits intérêts personnels et les gros intérêts de ceux qui tirent les ficelles du pantin qu’ils sont devenus.

        Ces gens qui pour la plupart n’ont jamais créé un seul emploi en risquant leur propre argent mais qui pensent sauver la planète dans des comités à deux balles où d’un trait de plume ils détruisent des emplois avec leurs décisions qui ne produiront que des résultats insignifiants sur le sujet, le plus souvent contre productifs, ou, qui pire encore, serviront la stratégie d’industriels étrangers qui sont juste en train de se tordre de rire quand ils regardent s’agiter le petit village gaulois… .

        Il s’est créé cette année en Chine malgré le covid, autant de richesse que le cumul de la richesse des 5 années précédentes, dans le même temps, du côté du village gaulois, on a juste fait exploser notre endettement comme jamais… . L’industrie aéronautique Chinoise a toujours de très très grandes ambitions (en clair prendre la place d’Airbus et de Boeing), et pendant ce temps-là, chez nous certains, se prennent pour le centre du monde, s’auto-congratulent, et proposent pour sauver la planète de taxer encore plus l’Avgas sur les vols de loisir, et de tuer la dizaine d’entreprises qui vivent de l’affichage aérien : Pitoyable ! Ah oui, j’oubliais, ils veulent aussi supprimer des lignes aériennes intérieures et faire fermer des aéroports, est-ce qu’ils savent seulement qu’une ligne comme Singapour / Kuala Lumpur représente plus de trente mille vols par an à elle seule….

        Mon fils n’a que quelques années de plus que ta fille Michel, comme toi j’ai envie qu’il vive dans un avenir avec moins de carbone et un air plus propre et crois moi j’y travaille, mais un monde avec moins de carbone, ce n’est pas suffisant, je veux aussi qu’il puisse manger à sa faim, avoir un travail qu’il a choisi avec un niveau de vie correct et ça dans ce pays ou ses ancêtres ont déjà payé cher d’avoir à se battre pour en sortir d’autres furieux endoctrinés, (certains en uniformes verts aussi d’ailleurs… ), l’idéologie était différente, bien plus abjecte, mais le but de ceux qui endoctrinaient était le même : réduire nos libertés, s’accaparer le pouvoir, et surtout au passage bien se servir… .

        L’écologie c’est beaucoup trop important pour le laisser aux endoctrinés. Bien sûr, il faut qu’on fasse notre part, l’aéronautique reste un des secteurs qui a fait dans ce domaine plus que nombre d’autres et ce bien avant qu’on parle de réduction des rejets carbone ou que les ayatollah verts ne se mettent à glapir, et c’est loin d’être le plus gros pollueur, mais ce n’est pas une raison pour s’en satisfaire. On a clairement TOUS des choses à améliorer, des façons de voir et des habitudes à faire évoluer dans notre façon de construire, d’acheter et de faire voler des avions, et ce du pilote de loisirs au PDG de compagnie aérienne en passant par le passager qui achète son billet et même nos autorités de tutelle qui elles aussi peuvent faire beaucoup sur le sujet en ayant le courage de simplifier des règles datant du siècle dernier (j’ai bien dit simplifier pas rajouter des contraintes).

        N’en déplaise à certains même si on fermait demain 100% du ciel Français, il y aura toujours des avions qui voleront dans les 99,65 % restants du monde et des gens qui sont contents, heureux et même très fiers de les faire voler. Alors au lieu de laisser tuer bêtement nos clubs, nos entreprises, notre tissus industriel, et d’envoyer une quantité considérable de savoir-faire technique et humain à la casse : rendons les coups, et surtout, construisons et inventons les solutions d’avenir pour les vendre aux autres avant que les autres ne le fassent à notre place. C’est d’une union sacrée dont on a besoin pour développer les bonnes solutions, pas de subir les discours creux des aigris ou des opportunistes qui ne savent rien proposer d’autre à ce pays que de devenir encore plus pauvre !
        Il y a des choses fantastiques à créer pour l’aviation de demain et le monde de demain, l’aventure promet d’être formidablement exaltante pour ceux qui voudrons la vivre, ne laissons personne nous voler ça !

      • Jean Baptiste Berger

        @Raoul Volfoni
        Bravo, tout est dit.

      • bdd13
        bdd13

        @Raoul Volfoni
        Voilà un texte réfléchi. Il est certain que la proposition CCC n’est pas très futée.
        Il aurait mieux valu qu’elle recommande une subvention de l’Etat (cad nous) et obliger les sociétés à utiliser des avions électriques pour ce genre d’activité (avions bien appropriés dans l’état de l’art me semble-t-il).
        La Chine est dans un dilemme. Son plan prévoit une augmentation des émissions d’ici 2030, et une baisse ensuite d’ici 2060 pour arriver à la neutralité.
        Sincèrement, on en reparlera : la pente qu’il va falloir passera nécessairement par des restrictions draconiennes pour de multiples raisons.
        Les mesures de restriction ont d’ailleurs déjà commencé (de mémoire par exemple : l’interdiction totale du plastique en 5 ans). Je veux dire par là que les restrictions, vous le savez, dans un système totalitaire auront toutes les chances d’être réellement exécutées.
        Ce qui est important aujourd’hui, c’est d’une part la prise de conscience de notre responsabilité concernant les GES, que l’urgence c’est aujourd’hui et pas demain, que ça concerne tous les secteurs, et que compte-tenu de l’état d’urgence, dans un premier temps, la réflexion sur notre mode de consommation est une manière rapide et peut être temporaire d’accélérer les choses.
        Il est évident qu’à ce stade (et c’est bien ce que n’ont pas compris les écolos), il y a des priorités à établir.
        Les campagnes internationales de la suédoise ont au moins pour vocation d’étendre la réflexion à la totalité de la planète, quoi qu’on en dise, et d’asticoter le monde politique dans son ensemble. La récupération d’un tel mouvement est inévitable, mais le message premier est adressé aux dirigeants qui n’ont rien fait en 30 ans, synonyme de coûts plus importants à faire supporter en général par les plus démunis.

      • bdd13
        bdd13

        @lavidurev
        « notre planete entre a nouveau dans une periode de rechauffement provoque par le rayonnement magnétique solaire ». Non !
        C’est exactement l’inverse (Milankovitch, A. Berger-Collège de France).
        Ou alors, citez vos sources, ou surtout à quel rayonnement magnétique vous faites allusion (lié à quelle activité ou cycles ?… excentricité, inclinaison, précession, cycles de Schwabe, de GleiSberg, quelle longueur d’onde ?)
        Au mieux, nous sommes sur un plateau, mais à l’échelle du climat planétaire, le prochain pic glaciaire est dans 6000 ans.
        Le changement anthropique est un signal qui efface tous les autres aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.