Accueil » Aviation Générale – brèves » Saint-Omer capitale de l’ULM

Saint-Omer capitale de l’ULM

Le petit aérodrome de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais, est en effervescence depuis plusieurs jours. L’aéroclub a fêté ses 60 ans le week-end des 25 et 26 juin en organisant des portes ouvertes, des baptêmes ainsi qu’un fly inn. Malgré le Brexit, une vingtaine d’avions ont traversé la Manche pour venir entretenir les liens indéfectibles qui unissent les aviateurs anglais avec Saint-Omer, depuis la création sur ce terrain des Bruyères, en 1914, du Royal Flying Corp, qui deviendra en 1918 la Royal Air Force.

L’aéroclub de Saint-Omer a profité de l’occasion pour fêter la réouverture à la circulation aérienne publique de son terrain, réservé aux basés le temps des travaux de mise aux normes, terminés le 15 juin dernier.

Après le départ des avions, depuis lundi 27 juin, l’aérodrome résonne du ronronnement d’autres moteurs : le terrain des Bruyères accueille pour la semaine le championnat de France paramoteurs.

La semaine précédente devait se tenir le championnat de France ULM Classic Class qui regroupe multiaxes, pendulaires et autogires. Faute de concurrents inscrits en nombre suffisant, le championnat a dû être annulé. « J’en tirerai les conclusions nécessaires, explique Xavier Lebleu de la FFPLUM (Fédération Française Paramoteur et ULM) mais cette semaine, nous avons 35 équipages engagés dans le championnat ce qui est tout à fait satisfaisant. » Les grands noms du paramoteur français se sont donné rendez-vous à Saint-Omer, tel Alexandre Mateos, champion du monde 201 ou Pascal Vallée, leader de l’équipe de France paramoteur.

Plusieurs épreuves vont se dérouler cette semaine qui, si la météo très changeante sur le site le permet, devraient sacrer samedi 1er juillet un nouveau champion de France de la discipline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910

Sur Facebook