Accueil » L’Aéropostale. Le courrier doit passer !

L’Aéropostale. Le courrier doit passer !

C’est un album jeunesse (8 ans et plus) magnifiquement illustré que proposent les éditions Milan. Un documentaire indispensable pour entretenir la flamme.

29.10.2020

L'Aéropostale pour les enfants : mieux qu'un conte, une histoire vraie…© Julie Guillem / Editions Milan

L’épopée de l’Aéropostale a passionné des générations jusqu’à aujourd’hui. Le mythe a été porté par le cinéma, plus encore, par la littérature et, plus récemment, par la bande dessinée. Les témoins de cette fabuleuse saga ont évidemment tous disparu. Les premiers au cœur de l’action. Les derniers, au cours des décennies passées. Il n’y a aujourd’hui plus que les historiens et les artistes pour perpétuer le souvenir de cette aventure humaine et technologique unique en son genre, et qui parle à tous les âges comme le prouve la remarquable exposition consacrée à Saint-Exupéry, qui vient de s’ouvrir à Lyon.

L’Aéropostale. Le courrier doit passer !
Par D. Marchand, G. Prévôt et J. Guillem. Editions Milan.
235 x 300 mm. 48 pages. 14,90 €. ISBN : 978-2-4080-1495-7

C’est le plus tôt qu’il faut éveiller la curiosité et qu’il faut accompagner chacun dans l’approfondissement de ce chapitre de notre histoire contemporaine. L’album que proposent les éditions Milan peut constituer les bases solides de la construction de cette connaissance. Tous les aspects de l’épopée de l’Aéropostale sont abordés avec précision et rigueur par David Marchand et Guillaume Prévôt. Les textes n’en sont pas moins accessibles aux enfants dès 8 ans. Les illustrations de Julie Guillem portent l’imagination. Mieux qu’un conte, une histoire vraie…

Gil Roy

Commander l’album L’Aéropostale

Retrouvez nous en podcast et vidéo

5 commentaires

  • Krementchuck Yeager

    « Le courrier doit passer »…
    Oui, mais il faudrait en parler à la Poste !

    • Tonton Volant

      « faudrait en parler à la Poste ! » Faudrait leur rappeler, ça passait avant la privatisation.
      On se souvient, chez les contrôleurs, des ballets de DC3 et autres jusqu’à plus de trois heures du mat’ avec des croisements « au phare » dans certaines situations : « tu me vois ? » — « On assure notre séparation … »

  • Laborde

    La construction d’un porte avion par la Corée du Sud montre l’état de sur-excitation militaire dans cette partie du monde et les risques inhérents , volontaires ou accidentels – pour le moment on risque une confrontation entre les Chinois, les Américains des USA, les Russes , et probablement bientôt les deux Coréens , du sud et du nord qui va fabriquer aussi son porte avions comme il a constitué son arsenal nucléaire .Dans de telles conditions le Japon ne va pas rester inerte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.