Accueil » Avion d’attaque léger : l’US Air Force prend son temps…

Avion d’attaque léger : l’US Air Force prend son temps…

En cette fin 2018, il était prévu que l’US Air Force engage rapidement la dernière phase de  la compétition pour la fourniture d’un avion d’attaque léger. Las !

20.12.2018

Il faudra patienter pour voir le Wolverine ou le Super Tucano au combat sous les couleurs américaines. Le Pentagone se hâte lentement… © Textron Aviation

Il faudra attendre la fin de l’année 2019, au mieux, pour que soit publiée la demande de proposition (RFP) finale qui précèdera la sélection d’un vainqueur. Deux avions restent en lice à ce jour : l’A-29 Super Tucano présenté par Sierra Nevada et l’AT6B Wolverine de Textron.

Ce « rolex » (report) apporte de l’eau au moulin des critiques du programme qui anticipent un abandon pur et simple, une fois l’effet de mode passé. L’US Air Force précise quant à elle que la capacité « light attack » (attaque légère) ne formera qu’un complément à sa flotte actuelle et ne sera pas mise sur pied à son détriment.

Au-delà de l’aspect financier se pose aussi la question de la main d’œuvre, l’US Air Force ayant d’ores et déjà le plus grand mal à retenir ses pilotes. De là à leur demander en plus d’échanger leurs A-10 contre des avions à hélices… F.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.