Accueil » Fin de mission en Estonie pour les Mirage 2000-5 des Cigognes

Fin de mission en Estonie pour les Mirage 2000-5 des Cigognes

Dans une armée de l’Air vivant à l’heure du Rafale, le Mirage 2000-5 est loin d’avoir dit son dernier mot : spécialiste de l’interception, il est à ce jour le dernier chasseur « Mach 2 » français aux côtés de la poignée d’anciens Mirage 2000C encore en service… © Sirpa Air

Après quatre mois de présence sur la base d’Ämari, le contingent français (une centaine d’aviateurs) du Groupe de Chasse 1/2 Cigognes (quatre Mirage 2000-5) a plié les gaules et vient de rentrer en France en début de mois.

Les quatre Mirage 2000-5 du Groupe de Chasse 1/2 Cigognes, engagés dans les missions de police du ciel de l’Otan au profit des états baltes, ont décollé 23 fois sur alerte et ont effectué 29 mesures de « contrôle et d’identification » sur des aéronefs évoluant sans plan de vol ni transpondeur et/ou réponse radio à un organisme de contrôle aérien. Les sus-dits appareils (sans doute tous russes) évoluant dans un espace aérien international accessible à tous, il aurait été inapproprié de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Il n’est pas question de faire la guerre aux russes mais de leur montrer qu’il y a des limites à ne pas franchir.
    Les États baltes sont des etats souverains
    que cela plaise ou non.
    Bien entendu il y a une communauté russophone et la situation est très complexe dans la région
    On a déjà laissé faire en Géorgie et en Crimée
    Doit on continuer ?

    Répondre
    • …. » la situation est très complexe dans la région  » …. Bon, en clair vous n’y comprenez rien.
      Ces pays baltes ont une constitution et une législation d ‘apartheid envers leur population « russophone » (russe, quoi) – 40 % en Lettonie.
      Pourquoi serions-nous investis du droit de « laisser-faire ou non  » en Géorgie, en Crimée … ? … en Crimée qui a été, est et restera russe.
      Vous allez me dire qu’on s’éloigne bien des avions…. mais ce n’est pas parce que les Ricains ont de beaux avions (F15, F22) qu’ils ont raison par ailleurs.
      Moi personnellement je préfère les SU-35 et Tu-160.
      Quant au 2000-5, je pourrais en avoir l’écusson dans ma collection… sauf que quand je volais dessus, il n’était pas encore en escadron, donc pas de badges, snif.

      Répondre
  • Bon, on s’agace et s’offusque de ce que les Russes volent en haute mer, en espace international, sans transpondeur ni réponse aux appels radios… un peu comme si on demandait aux bateaux de guerre en haute mer  » où allez-vous ?  »
    Pour mémoire, c’est ce que font quotidiennement les P3C et autres P8 Poséidon au large de l’Iran, en mer de Chine, en mer Noire désormais, agacer les autres en volant en limite de leurs espaces (merci les centrales à inertie et autres GPS, avec un saumon sur la ligne) pendant que les mêmes Chinois, Iraniens et Russes s’égosillent sur « Garde » à les appeler. On entend ça tous les jours quand on vole dans ces espaces, ce qui est mon cas….
    Alors qu’on arrête de chercher à nous faire nous indigner au sujet de ces vols russes, alors qu’on les agresse quotidiennement dix fois plus. Cette mission balte est un scandale, que nous faisons uniquement sur l’ordre des Américains, il n’y a pas de quoi être fiers, et cela serait bien de terminer cette pantalonnade, qui consiste à intercepter des avions qui font simplement la liaison avec Kaliningrad, qui est un territoire russe enclavé.
    Et quand un Sukkoi intercepte un vol OTAN au-dessus de la Mer Noire, ah quel drame…
    Mais si vous n’êtes pas d’accord, eh bien allez-y, faites la guerre aux Ruses pour de bon – Napoléon et Hitler ont essayé… mais là les Américains sont prêts à mener cette guerre jusqu’au dernier européen.
    Capo, ancien des 2000 et F1.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.