Accueil » L’ancien pilote d’essais du Boeing 737 MAX reconnu non coupable

L’ancien pilote d’essais du Boeing 737 MAX reconnu non coupable

Le 14 mars 2019, la flotte mondiale des 737 MAX 8 et 9 est clouée au sol. Les deux enquêtes vont rapidement mettre en cause le système anti-décrochage de la nouvelle version du 737 mise en service en 2017. © Boeing

Mark Fokner a été acquitté par le tribunal de Fort Worth, au Texas, des quatre chefs d'accusation de fraude qui pesaient sur lui. Le jury a estimé que les ingénieurs de Boeing n'avaient pas communiqué au prévenu les changements apportés au système MCAS du 737 MAX.

Le jury du tribunal fédéral de district de Fort Worth a délibéré pendant moins de deux heures avant de déclarer Mark Forkner non coupable de quatre chefs d’accusation de fraude. L’ancien pilote d’essais, en charge de la certification du 737 MAX jusqu’en 2018, était accusé d’avoir « fourni des informations fausses, inexactes et incomplètes » au régulateur nord-américain.

Les procureurs avaient notamment accusé Mark Forkner d’avoir trompé la FAA (Federal Aviation Administration) pour que celle-ci n’exige pas de formation complémentaire sur...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.