Accueil » Le PDG de Boeing éjecté

Le PDG de Boeing éjecté

Dennis A. Muilenburg était PDG de Boeing depuis juillet 2015. © Boeing

Boeing annonce la nomination de David L. Calhoun comme PDG en même temps que le constructeur fait part de la démission de Dennis A. Muilenburg.

Le départ de Muilenburg qui incarne le désastre du 737MAX était attendu. Il a apparemment été précipité puisque David L. Calhoun, son successeur, ne prendra ses fonctions que le 13 janvier 2020, afin de lui laisser le temps de mettre en ordre ses activités extérieures à Boeing. Dans l’intervalle, l’interim sera assuré par Greg Smith, le directeur financier du groupe.

Dans son communiqué de presse diffusé le 23 décembre 2019, Boeing précise que « Le conseil d’administration a décidé qu’un changement de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • QUID DES INGENIEURS AERO?!!!

    Répondre
  • Il ont tiré tant qu’ils ont pu sur le 737 (aucune garde au sol, FCS archaïque, soutes insuffisantes) et la corde a finalement cassé.

    Répondre
  • Un fusible qui saute mais je ne suis pas sur qu’il soit le seul reponsable du fiasco 737 MAX. Il y en a qui doivent raser les mur en ce moment. De toutes facons la grande lessive est programmee avec un proces qui va surement nous apprendre beaucoup de choses.

    Répondre
  • Le Seattle Times use d’une formule très imagée « Boeing ousts CEO Dennis Mullenburg. »
    Personnellement, du haut de mon incompétence, je doute que cela suffise à rétablir la confiance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.