Accueil » Rolls-Royce se dote d’un nouveau banc d’essai moteurs

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Rolls-Royce se dote d’un nouveau banc d’essai moteurs

Le motoriste britannique Rolls-Royce a débuté la construction de son nouveau banc d'essai à Derby, où sont conçus entre autres les moteurs de l'A350. Le bâtiment, dont la mise en service est prévue en 2020, sera le plus grand centre d'essais fermés au monde.

27.03.2018

Après avoir présenté les plans de l'ouvrage en 2017, Rolls-Royce a débuté le 22 mars 2018 la construction d'un gigantesque banc d'essai fermé © Rolls-Royce

Rolls-Royce a débuté la construction du plus grand banc d’essai de moteurs en intérieur au monde à Derby, au Royaume-Uni, le 22 mars 2018, en présence du secrétaire d’État britannique Greg Clark. Le constructeur avait présenté les plans en juin 2017. Neuf mois après, les travaux de construction commencent déjà. Le nouveau banc d’essai fait partie d’un programme d’investissement du motoriste à hauteur de 150 millions de livres sterling (172 millions d’euros) au Royaume-Uni.

La construction du banc d’essai, qui devait être achevé en 2020, était devenue nécessaire pour suivre la montée en cadence de la production.

Avec une surface interne de 7.500 mètres carrés, le futur banc d’essai de Rolls-Royce à Derby est légèrement plus grand qu’un terrain de football.

Le banc d’essai géant est dimensionné pour tester tous les moteurs civils, existants et prévus, du constructeur, y compris le Trent XWB, le Trent 1000 et l’UltraFan, prévu pour 2025.

Le banc d’essai est structurellement un défi car, pendant son fonctionnement, l’environnement extérieur devra rester neutre. Les murs du bâtiment auront une épaisseur d’1,70 m.

En plus des turboréacteurs Trent 700, 900 et Trent 1000, Rolls-Royce assemble également à Derby le Trent XWB, qui équipe l’Airbus A350. Sur ce même site, le fabricant emploie directement 7.000 personnes environ. Au Royaume-Uni, 22.300 personnes travaillent pour le motoriste, sans compter les employés des sous-traitants qui travaillent pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.