Accueil » Sabena Technics célèbre ses contrats historiques à Nîmes

Sabena Technics célèbre ses contrats historiques à Nîmes

Célébration des deux contrats étatiques et emblématiques à Nîmes. ©Sabena Technics

Depuis 20 ans, à Nîmes, Sabena Technics a en charge l'entretien des avions de la Sécurité Civile, et depuis 10 ans celui des C-135FR et KC-135 de ravitaillement en vol de l'armée de l'Air.

Pour les avions de la Sécurité Civile, CL-415, Tracker, Q400MR et Beechcraft 200, ce contrat de maintenance comprends la mise en œuvre au quotidien sur la base de Nîmes, comme c’était le cas à Marignane, avec la spécificité de la saisonnalité de l’activité.

L’été, les opérations de maintenance régulières sont souvent effectuées de nuit pour que les appareils soient disponibles dès le petit matin prêt à intervenir sur les feux, ce qui demande une très grande disponibilité des personnels qui travaillent...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour
    Une suite logique et évolutive de cette partie de l’aéroport de Nîmes- Garons. Autrefois, ce terrain était partagé avec l’aéronavale. La piste (18 – 36) servant de démarcation entre le civil et le militaire. La maintenance, étant partagée entre le Ministère des armées et la CCI.
    Le départ de l’aéronavale a été comblé intelligemment.
    Encore une évolution positive, allant dans le bon sens puisque des emplois continuent à être créés.
    Cordialement
    Michel BOUR

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.