Accueil » Safran embarque dans l’aventure Flying Whales

Safran embarque dans l’aventure Flying Whales

Après Thales, c’est au tour de Safran Electrical & Power de rejoindre le programme Flying Whales. L’équipementier fournira les systèmes de génération, distribution et conversion électrique du dirigeable LCA60T.

4.11.2021

Le projet LCA60T (Large Capacity Airship 60 Tons) de Flying Whales est un dirigeable rigide capable de charger et décharger jusqu’à 60 tonnes de fret en vol stationnaire. © Flying Whales

Safran Electrical & Power fournira l’ensemble des systèmes électriques permettant d’alimenter les équipements et de gérer les réseaux électriques non propulsifs du dirigeable. Pour chaque appareil il fournira ainsi le système de génération électrique, le système complet de distribution électrique, les convertisseurs de puissance qui transformeront du courant alternatif 115V en courant continu 28V et les batteries. Safran Electrical & Power assurera également le support après-vente de ces équipements. « Après avoir conçu les systèmes électriques des toutes nouvelles générations d’aéronefs hybrides et 100% électriques, nous franchissons une nouvelle étape dans la révolution de l’aviation avec ce projet visionnaire et unique. », affirme Hervé Blanc, Directeur Général de la division Power chez Safran Electrical & Power.

Le contrat porte sur l’ensemble de la flotte de 150 dirigeables pour les 10 premières années de production. Safran Electrical & Power livrera les premiers équipements électriques fin 2022 pour les tests au sol. De son côté, Flying Whales prévoit le premier vol de son dirigeable fin 2024 et une mise en service début 2026.

Flying Whales choisit Thales pour l’avionique du dirigeable LCA60T

Le dirigeable LCA60T de Flying Whales sera construit en Nouvelle-Aquitaine

Flying Whales regarde du côté du Centre spatial Guyanais


close






Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.