Accueil » Virgin Orbit a procédé à son premier largage d’essais

Virgin Orbit a procédé à son premier largage d’essais
premium

Alors qu'il est basé à Long Beach, à quelques dizaines de km de là, c'est depuis Mojave que le Boeing 747-400 "Cosmic Girl" de Virgin Orbit a procédé ce 10 juillet au premier largage de sa fusée Launcher One destinée à permettre à cette filiale du groupe de Richard Branson de prendre ses parts sur les marchés de lancement des satellites légers.

12.07.2019

Pour la première fois, le 747 Cosmic Girl s'est délesté d'une Launcher One en vol. © Virgin Orbit

D'une masse maximale de 24.947 kg, la fusée à deux étages Launcher One est installée sous l'aile gauche du Boeing 747, sous le point d'emport qui permet au Jumbo de convoyer un cinquième réacteur. Depuis novembre, une douzaine de vols ont été entrepris pour qualifier l'emport de la fusée dont la charge utile nominale sera de 300 kg pour un largage en orbite Héliosynchrone et de 400 kg pour un largage OTB (Orbite Terrestre Basse). Si la fusée inerte est tombée...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Un commentaire

  • Alain RATINAUD

    Bonjour,
    Quelle est l’avantage ou l’innovation du projet Launcher One par rapport au Pegasus lance par Orbital Science Corp depuis le milieu des annees 90? Je veux dire, je suis bien alle voir les differences sur les fiches Wikipedia, mais je me pose la question de l’opportunite de ce projet de Virgin. Qu’apporte t il de neuf? Ce marche de lancement est il aussi enorme? Qu’en est il du Pegasus (un seur lancement est plannifie pour le moment)?
    Merci par avance pour vos eclairements
    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.