Accueil » Air Canada annule sa commande de Boeing 737 MAX-9

Air Canada annule sa commande de Boeing 737 MAX-9

Dans un communiqué de presse daté du 16 mars 2020, Air Canada annonce avoir renoncé à une partie de sa commande de 737 MAX et obtenu des compensations de la part de Boeing pour l’immobilisation de ses 24 737 MAX-8.

17.03.2020

Air Canada a été l'une des premières compagnies au monde à mettre en service le Boeing 737 MAX-8. © Air Canada

Air Canada a précisé qu’il a récemment modifié sa commande de 2013, passée à l’origine à Boeing pour 61 737 MAX, réduisant sa commande initiale de 11 appareils 737 MAX-9 de Boeing dont la livraison était prévue en 2023 et 2024. « Cette modification reflète l’évolution des besoins de la Société en matière de planification du parc à long terme, et Air Canada a l’intention de combler cette capacité. » La flotte de 737 MAX d’Air Canada se compose actuellement 24 737 MAX-8 Boeing. Après l’annulation de 11 appareils, elle attend maintenant la livraison de 26 autres 737 MAX-8.

Dans un précédent communiqué daté du 18 février 2020, Air Canada avait révélé qu’elle était en pourparlers avec Boeing pour établir les modalités d’une entente concernant l’immobilisation au sol des 737 MAX de Boeing. Le 16 mars 2020, elle a annoncé que « ces discussions sont maintenant terminées, mais comme les modalités de l’entente sont soumises à des restrictions de confidentialité, Air Canada ne les divulguera pas. »

Retrouvez nous en podcast et vidéo

6 commentaires

  • leandro

    Le titre est trompeur car il s’agit d’une réduction de la commande. De 61 avions, air Canada réduit le nombre d’appareils à 50. J’appelle pas ça une annulation de commande mais plutôt modification ou une annulation partielle.
    .
    Imaginons que le 737 max revole un jour. Que vaudra cet appareil en fin d’exploitation en comparaison d’un a320 neo ?
    C’est pas risque négligeable que prennent les compagnies qui ont des commandes en cours de 737 max. Sans compter que je suppose que le 737 max connaîtra certainement les mêmes soucis de fissures que le NG.
    Bcp de clients choisiront leur vol par rapport au prix mais aussi par rapport à l’appareil.
    C’est jouer à la roulette russe pour une compagnie, car un crash supplémentaire, et là, ce sera certainement le boïcot de tous les clients, quelque soit le prix du billet d’avion.
    Déjà, en ce qui me concerne, jamais je ne prendrais un billet d’avion chez RYANAIR, pour deux raisons : BOEING 737 max et son patron O leary, une véritable or….

    Bon courage pour air canada avec ses 50 boulets.

  • Olivierfrench

    Et pourquoi le Canada se gênerait après ce qu’a fait Boeing & Trump au Cseries. Si cette entreprise Boeing pouvait couler, j’en serais fort ravie.

  • Tilo

    Je pense que dans quelques semaines on entendra qu’air Canada commande des a320neo/a321xlr chez Airbus avec toute les infos négatives qui sort sur le 737 max les compagnies aériennes lachent boeing, mais le carnet de commande d’air bus est rempli jusqu’a 2023 les compagnies n’auront pas d’a320neo avant 2025 et l’a321xlr n’est pas encore certifié.

  • Philippe Cauchi

    Un titre trompeur.
    Il est sur que la malheureuse installation d’Airbus à Mirabel dans les anciennes installations du CSeries de Bombardier doit avoir un rôle dans cette décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.