Accueil » Deuxième trimestre bénéficiaire consécutif pour Korean Air

Deuxième trimestre bénéficiaire consécutif pour Korean Air

Malgré un chiffre d’affaires en chute de 53% sur un an, la compagnie aérienne nationale de la Corée du Sud affiche, au troisième trimestre 2020, un bénéfice d'exploitation de 6,47 M$.

12.11.2020

Korean a lancé un groupe de travail sur le transport des vaccins Covid-19 afin de se préparer à l’acheminement sûr et rapide du vaccin, dès qu'il sera disponible. © Korean Air

Korean Air explique cette performance à contre-courant par « l’augmentation des taux d’exploitation de fret et l’expansion du transport de fret, notamment par l’utilisation d’avions passagers », malgré la baisse de la demande de passagers causée par le Covid-19. « L’industrie aéronautique continue de souffrir de la pandémie et les perspectives ne sont pas bonnes. Nous avons pu réaliser un deuxième trimestre consécutif rentable grâce à nos opérations robustes de fret et aux sacrifices de nos employés », a déclaré Walter Cho, PDG de Korean Air.

La compagnie coréenne annonce avoir réalisé un chiffre d’affaires fret de 988 M$ au troisième trimestre 2020. (Elle avait atteint 852 M$ au deuxième trimestre 2020), pour un chiffre d’affaires total de 1,3 milliard de dollars (-53%). Le bénéfice réalisé au troisième trimestre est de 6,5 M$ contre un peu plus de 100 M$ un an plus tôt, soit une baisse de 94%.

En avril 2020, la compagnie aérienne a été reconnue pour son efficace et rapide livraison d’un demi-million de kits de test COVID-19 à l’aéroport international de Baltimore-Washington dans le Maryland (USA), un aéroport sur lequel elle n’avait jamais opéré auparavant. © Korean Air

Korean Air estime que la demande de passagers devrait continuer de baisser au quatrième trimestre en raison de la pandémie prolongée. « En revanche, la demande de fret augmentera à mesure que l’activité de fret entre dans sa haute saison habituelle. En particulier, une forte demande est prévue pour le fret aérien traditionnel tel que les semi-conducteurs, les pièces automobiles et les expéditions des ventes sur internet. Le secteur du fret aérien bénéficiera également de la demande urgente d’approvisionnement médical concernant le Covid-19 et du manque de capacité du transport maritime, tels que des navires porte-conteneurs. »

 

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.